05 avril 2018

Robert Soucy, le fascisme en France pendant l'entre-deux-guerres

« Michel Winock, indique Robert Soucy, avance également que La Rocque n’était pas fasciste parce qu’il n’a pas eu recours, comme certains fascistes français, au slogan « ni droite ni gauche ». La partie « ni de droite » de ce slogan est néanmoins contredite par l’écrasant conservatisme social et économique de la majorité des fascismes français et européens de l’époque, Faisceau de Valois, Solidarité française de Coty et parti populaire français de Doriot inclus. Le conservatisme social de La Rocque ne fait pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
28 janvier 2017

La gauche ? Elle a adhéré à l'impureté pratique du compromis !

« De cet échec moral du communisme, nous dit Michel Winock, en attendant son échec matériel à la fin du XXe siècle, est sortie une version amendée de l'optimisme de gauche: la social-démocratie. Celle-ci, révoquant la pureté de l'idéal révolutionnaire, a adhéré à l'impureté pratique du compromis. Elle ne visait plus à détruire le mal, c'est-à-dire le capitalisme, mais à contrôler ses excès, à réguler son développement et, concrètement, à défendre une politique sociale réformiste, par les lois du travail et, de manière générale,... [Lire la suite]