06 septembre 2018

Alexandre Lantier, le danger de guerre de l'OTAN

« La responsabilité pour ce danger de guerre, indique Alexandre Lantier, incombe surtout aux puissances impérialistes, à Washington et à l’Union européenne. Pendant un quart de siècle depuis la dissolution stalinienne de l’URSS en 1991, ils ont intensifié leurs interventions militaires à travers l’Eurasie, de la Yougoslavie à l’Irak et la Syrie, jusqu’en Afghanistan et au-delà. Washington a tenté de préserver son hégémonie mondiale par des guerres qui ont fait des millions de victimes et dévasté des pays entiers. Washington a... [Lire la suite]
12 août 2018

Peter Symonds, Etats-Unis, des plans pour affronter l'Iran

« Les décisions du gouvernement Trump, indique Peter Symonds, sont des provocations qui rapprochent les États-Unis d’un affrontement dangereux avec l’Iran. Elles ont également dégradé les relations avec les alliés des États-Unis en Europe, qui avaient développé des liens économiques avec Téhéran depuis 2015. Washington a refusé d’exempter les compagnies européennes de ces sanctions, menaçant de les exclure du système financier américain si elles continuaient à faire des affaires avec l’Iran. Aucune déclaration officielle n’a été... [Lire la suite]
01 août 2018

La guerre commerciale permanente

La guerre commerciale permanente  Par le Parti de la démondialisation   Le 31 juillet 2018   La rencontre à Washington, le 25 juillet dernier, entre Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne et le Président américain Donald Trump, à propos du commerce international, fait couler beaucoup d’encre. Pour les uns, Monsieur Trump aurait gagné sur toute la ligne. Pour les autres, comme le pathétique Alexander Winterstein, porte-parole de la Commission européenne, c’est une « victoire », un « grand jour pour... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 juillet 2018

Keith Jones, le Pentagone combat déjà les forces iraniennes

« Washington a promis de réduire à près de zéro les exportations de pétrole de l’Iran. Elles fournissent la majeure partie du budget de l’État. À ce jour, il a refusé d’accorder des dispenses de sanctions à ses alliés déclarés européens et asiatiques et a, par contre, menacé ouvertement de les exclure du marché américain et du système financier s’ils ne se conforment pas à l’embargo imposé unilatéralement sur l’Iran par Washington. Le Pentagone est déjà engagé dans des combats avec les forces iraniennes. Les troupes américaines... [Lire la suite]
30 juillet 2018

Nancy Hanover, un livre pour nous conter la CIA

« C’est une sale besogne, indique Nancy Hanover. La CIA a créé ou manipulé des associations, des universités, des médias, des groupes d’artistes, des fondations et des associations caritatives pour les mettre au service de sa propagande – cherchant à appliquer un vernis « progressiste » et même « humanitaire » au contrôle grandissant exercé par Washington. Malgré le temps écoulé depuis sa publication, ce livre est toujours pertinent, car il révèle le fonctionnement des campagnes idéologiques de la CIA et en particulier le rôle... [Lire la suite]
02 juillet 2018

Pierre Conesa répond aux questions de Pascal Boniface

« Hollywood, indique Pierre Conesa, produit des films extrêmement critiques sur la société américaine ou sur la vie politique à Washington. Mais dès qu’il s’agit du rapport avec un ennemi ou une menace, la machine déraille ! Des films montrant la capacité des forces de police et de sécurité ou des services d’espionnage contre les terroristes sont nombreux. C’est de la propagande : je rappelle que les deux dernières interventions militaires américaines (Irak et Afghanistan) ont été des catastrophes, que la CIA a mis 10 ans à... [Lire la suite]
30 juin 2018

Bill Van Auken, Syrie, les Etats-Unis et leurs crimes de guerre

« L'accord, indique Bill Van Auken, conclu entre l'armée américaine et l'Etat islamique visait à promouvoir les intérêts stratégiques américains en Syrie, centrés sur la prise de contrôle des champs de pétrole et de gaz du pays, à l'est de l'Euphrate. Avec plus de 2 000 soldats américains des forces spéciales occupant toujours la région, l'objectif de Washington est de nier ces ressources au gouvernement de Damas afin d'empêcher la reconstruction du pays et de continuer une guerre de changement de régime qui dévaste la Syrie... [Lire la suite]
12 juin 2018

Le Congrès à Washington: opposez-vous au négationnisme de Kiev et de Varsovie

Le11.juin.2018 // Les Crises Des membres du Congrès US interpellent le gouvernement ukrainien sur la glorification des Nazis Le Congrès à Washington: opposez-vous au négationnisme de Kiev et de Varsovie Source : The Times of Israël et Jewish Telegraph Agency, le 25 avril 2018. Plus de 50 élus signent une lettre bipartisane appelant le Département d’Etat à prendre position contre la xénophobie d’Etat   Un panneau aux abords d’un hôtel à proximité de Wroclaw, en Pologne, spécifie que l’entrée est interdite aux Juifs, aux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 juin 2018

Nick Beams, les États-Unis engagés dans des conflits commerciaux sur plusieurs fronts

« L’action, indique Nick Beams, contre les puissances européennes s’est accompagnée de mesures de guerre commerciale contre la Chine en vertu de l’article 301 de la loi de 1974 sur le commerce. Les États-Unis devraient imposer des droits de douane sur 50 milliards de dollars de marchandises chinoises le 15 juin, suivis d’une série de restrictions à la fin du mois. La Chine aurait proposé d’augmenter ses importations de produits agricoles et énergétiques américains de 70 milliards de dollars par an, afin de répondre partiellement... [Lire la suite]
13 mai 2018

Keith Jones, nouvelle offensive de Washington contre l'Iran

« Le but de la nouvelle offensive de Washington contre l’Iran est de changer le régime à Téhéran et la soumission néocoloniale du peuple iranien. Trump a lui-même souligné cela. Il a remanié le personnel supérieur de son administration au cours des dernières semaines pour placer des partisans de longue date de la guerre avec l’Iran, comme le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, à des postes clés. Dans son discours de renonciation à l’accord nucléaire iranien, il a de nouveau chanté les louanges de l’Iran d’avant 1979,... [Lire la suite]