28 décembre 2017

CATHERINE GOLLIAU, les manières dont on peut vivre sans Dieu

 « On ne se libère pas aisément de la croyance, pense Catherine Golliau, peut-être parce qu'elle est constitutive de l'espèce humaine. Certains athées d'ailleurs sont d'une intolérance qui ressemble étrangement à celle, religieuse, qu'ils prétendent combattre. C'est ce qu'entend montrer ce hors-série, en même temps que toutes les manières dont on peut « vivre sans Dieu ». Et ne pas le penser ? N'est-ce pas la solution la plus élégante pour régler les problèmes d'intolérance et de violence qui accompagnent trop... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
19 août 2017

Albert Libertad, n'est-ce pas toi l'auteur des mille plaies qui te dévorent ?

« Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ?, interroge Albert Libertad. Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ? Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu... [Lire la suite]
30 avril 2017

Confédération Nationale de Travail, 1er mai, depuis 15 ans, que c'est-il passé ?

"L’échec de la démocratie représentative et de l’élection est flagrant, nous dit la Confédération . Nous ne pouvons compter que sur nous même et sur la solidarité. Nous n’avons aujourd’hui d’autre choix que l’auto-organisation. Rassemblons nous en assemblée générale sur les places, dans les quartiers, dans les communes et débattons ensemble, décidons ensemble du monde dans lequel nous voulons vivre. Non, ce n’est certainement pas cette élection qui va améliorer nos vies, depuis le temps que l’élection se pratique ça se saurait!..." ... [Lire la suite]
03 avril 2016

Camille Loty Malebranche, le carpe diem, le cueilleur du temps

« Le carpe diem, conclut Camille Loty Malebranche, reste l’univers du pouvoir être où la capacité de rupture et de concevoir de nouvelles perspectives rend l’homme apte à construire son temps dans le temps général qui s’en va mollement au fleuve des impermanences, s’épuise au feu dévorant des finitudes. Le cueilleur du temps a l’ethos du conquérant de soi avec l’envergure de l’homme libre qui choisit sa conquête. En quelque domaine de son interprétation, le carpe diem est la motivation de la conscience humaine pour l’implication... [Lire la suite]
14 juin 2015

André Gorz, logiciels libres, miner à la base le capitalisme !

« Certes, nous dit cette tribune, envisager une autre économie, d’autres rapports sociaux, d’autres modes de production, et d’autres façons de vivre passe pour «irréaliste», comme si la société de la marchandise, du salariat et de l’argent était indépassable. «En réalité, disait-il, une foule d’indices convergents suggère que ce dépassement est déjà amorcé.» Gorz ne disait pas que ces transformations se produiraient. Il disait seulement que, pour la première fois, nous pouvons vouloir qu’elles se réalisent. C’est... [Lire la suite]
13 juin 2015

Camille Loty Malebranche, le temps du produire et le temps de vivre !

« Le temps du produire, considère Camille Loty Malebranche, qui ne sait se limiter et accommoder le temps de vivre, est le visage nouveau de l’esclavage rémunéré où l’asservi, sans porter physiquement la livrée, se console du numéraire à la place de la vie en fixant son regard sur le maître payeur. Le temps du produire est un temps de vente de soi, de simonie donc car l’être de l’homme est sacré et ne se paie par les valeurs spirituelles en aucun cas négociables. Mais hélas, dans un contexte de spéculation marchande et financière... [Lire la suite]