12 juin 2018

Il y a 75 ans : création du Comité français de libération nationale

Publié par le Comité international de la Quatrième Internationale (CIQI) 4 juin 2018 Giraud (à gauche) et de Gaulle en 1943 Le 3 juin 1943, les Forces armées françaises en Afrique du Nord dirigées par les généraux Charles de Gaulle et Henri Giraud ont formé le Comité français de libération nationale. Cette nouvelle entité, proclamée après des négociations à Alger, ville sous le contrôle des forces françaises, était conçue comme un gouvernement de remplacement du régime de Vichy en France qui avait collaboré étroitement avec... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 mars 2018

L'Humanité, le procès de Maurice Papon et Robert Paxton

« D'où qu'elles proviennent, indique l'article, Robert Paxton prend le temps de répondre à chaque question. Sans doute connaît-il la polémique suscitée, en France, par le procès dans lequel il vient témoigner. Mais qu'importe: il n'a pas d'idéologie à défendre. Pas de compte à régler avec l'histoire française. Ses travaux, entamés il y a trente ans, s'appuient sur une consultation méthodique des archives allemandes, américaines, anglaises. Puis françaises, dès qu'il a été possible de les consulter. Ses deux ouvrages, publiés en... [Lire la suite]
06 mars 2018

JRCF, les grandes avancées conquises en 1945 en France

« Mais, indique JRCF, qui vous enseigne à l’école que la Sécu fut créée à la Libération par le ministre communiste Ambroise Croizat, fraichement sorti des geôles de Vichy, et avec elle les retraites par répartition, la généralisation des conventions collective et les comités d’entreprise ? Que le grand savant communiste Henri Wallon relança en 1945, sur des bases progressistes, l’Education nationale déshonorée par Pétain ? Que Maurice Thorez a créé en 1946 le statut des mineurs, et aussi celui des fonctionnaires dont... [Lire la suite]
19 juin 2017

Anthony Torres, le livre de Vincent Nouzille

"Le nombre d'opérations « homo », indique Anthony Torres, a commencé à remonter sous Mitterrand, un ancien fonctionnaire sous Vichy et membre du gouvernement Mollet qui était devenu le premier président élu du Parti socialiste (PS). Il a sollicité plus que ces prédécesseurs de droite le Service Action et les forces spéciales pour liquider des cibles en Afrique et au Moyen Orient. Il a aussi modernisé le Service Action en créant la cellule Alpha, plus discrète dans les opérations « Homo », après le scandale du Raimbow Warrior. Cette... [Lire la suite]
13 mars 2017

La solidarité peut-elle devenir un délit ?

« L’heure, nous dit le Manifeste, est à la renaissance d’un délit de solidarité. Dans la vallée de la Roya, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux… des militants et des citoyens qui ont manifesté concrètement leur solidarité désintéressée aux réfugiés ou aux Roms, sont intimidés, menacés, poursuivis par les Autorités. Nous soussignés, enfants juifs cachés pendant la Seconde guerre mondiale pour échapper à la déportation, déclarons solennellement : si nous sommes en vie,... [Lire la suite]
12 décembre 2016

Ginette Bléry, Normandie, Débarquement et reconquête du pouvoir politique

« De 1941 à 1943, indique Ginette Bléry, à Londres tout d’abord, puis à Alger où s’est établi le Gouvernement provisoire du Général de Gaulle en Juin 1943, des organes de réflexion se sont livrés à des études pour planifier ce rétablissement de la légalité républicaine. D’une façon parallèle en France les organisations de résistance se livrent à un travail de réflexion similaire. Au cours de l’année 1943, les réflexions et études des uns et des autres aboutissent à la conclusion qu’il convient de mettre en place en France occupée... [Lire la suite]
01 mai 2016

HERODOTE.NET, Histoire du 1er Mai

« Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum. C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale » et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
19 octobre 2015

Parmi les crimes du colonialisme, le 17 octobre 1961

« La manifestation du 17 octobre 1961 est le pendant métropolitain de la guerre d’Algérie et l’expression de toute la violence de l’Etat français pour maintenir sa domination raciste et impérialiste. Son chef d’orchestre : Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde sous le gouvernement de Vichy, collaborationniste et organisateur de rafles de juifs. Il a été choisi pour l’occasion. Reconnu pour son « efficacité », on sait, au sein de l’appareil d’Etat, et au premier chef de Gaulle qui... [Lire la suite]