11 mai 2018

Gregory Claeys, si je vois en Marx un utopiste...

« Vers 1845-1846, indique Gregory Claeys, Marx élabore sa théorie déterministe, qui postule l’inévitabilité de la révolution prolétarienne, de la dictature du prolétariat et enfin, à travers elle, de l’avènement de la société communiste. Compte tenu de l’échec de cette théorie, l’appellation de « socialisme scientifique » apparaît désormais confuse et obsolète. Si je vois en Marx un utopiste, c’est donc tout d’abord au sens positif du terme : la capacité à envisager un avenir lointain, pour y interroger une... [Lire la suite]
31 janvier 2018

Journée d'études, communisme et démocratie

« Cependant, indique l'appel, une certitude comme celle du révolutionnaire Trotski – selon laquelle la dictature du prolétariat doit être l’épanouissement suprême de la démocratie ouvrière – ainsi que l’existence des soviets prouvent que parfois, entre l’illusion, l’utopie, le mensonge et le réel, il n’existe pas une séparation totale ou une frontière claire. Réexaminer cette question à l’heure actuelle est une exigence de la pensée politique, nécessaire pour comprendre sur quelles bases le communisme se définit comme... [Lire la suite]
24 juillet 2017

Jean Ortiz, le capitalisme n'est pas l'état naturel de la société

"Mais putain, s'exclame Jean Ortiz, dans ce monde sans âme, rendons-le désirable notre communisme, ré-enchantons-le, donnons envie. Ne passons pas une camisole de pragmatisme à nos rêves. Il nous faut un horizon d’utopie. Pas artificiel. Il doit partir de la société et de nos luttes. La crise est telle qu’elle donne raison à ceux qui veulent en finir avec le capitalisme. Reparlons de révolution, d’internationalisme, d’anti-impérialisme, de communisme, de socialisme, etc., etc. Le capitalisme n’est pas l’état naturel de la société.... [Lire la suite]
04 avril 2017

Ecole, Manifeste, oser l'utopie, une condition nécessaire...

"L’École, nous dit le Manifeste, a du mal à s’affranchir des conceptions qui ont prévalu et prévalent encore dans nos actuelles sociétés inégalitaires : l’exploitation de l’homme par ’homme, l’esclavagisme, les migrations non consenties, les autoritarismes de toutes sortes, les conflits, guerres et colonisations, le sexisme, le racisme, les ethnicisations, le refus de la pluralité des Histoires, la peur de « l’autre ».Oser l’utopie est une condition nécessaire pour construire et reconstruire une société planétaire,... [Lire la suite]
24 mars 2017

Le dépassement du travail salarié...

« Il est donc indispensable, indique la lettre d'information, de réfléchir ensemble à un projet politique de dépassement du travail salarié et de la production industrielle à grande échelle, de diminuer la durée des activités inutiles et nuisibles afin de dégager du temps libre à consacrer individuellement à nos réels désirs, et collectivement à l’organisation autogérée de notre société débarrassée des impératifs de l’économie capitaliste. C’est l’utopie de l’autogestion et du contrôle ouvrier, de l’unité du travail et de la vie,... [Lire la suite]
08 mars 2017

Chems Eddine Chitour, comment les peuples sont gouvernés

« Que peut-on retenir en définitive de la légende Mandela?, questionne Chems Eddine Chitour. Le  film ” Invictus” du réalisateur américain Clint Eastwood, nous fait décrire d’une façon palpable toute l’humanité de ce géant de la pensée humaine  qui a réussi  à réconcilier deux peuples à priori  irréconciliables au vue du fossé de haine de sang et de douleur qui les séparait:  le peuple premier et celui reliquat du colonialisme britannique  en leur donnant une utopie commune : gagner la coupe du monde... [Lire la suite]
29 juillet 2016

Ernst Bloch, le socialisme utopique et son dépassement

« Bien que la pensée de Bloch, indiquent les auteurs, mette en avant la pensée de l’utopie, elle se revendique également comme explicitement marxiste.  Or, c’est apparemment paradoxal puisque Marx, dans le Manifeste du Parti communiste, s’était nettement démarqué de ce qu’il appelait le « socialisme utopique » qui désignait l’ensemble des doctrines des penseurs socialistes du début du XIXème siècle. Contre ceux que Marx appelait les socialistes utopiques et qui imaginaient ou concevaient théoriquement à partir d’une... [Lire la suite]
02 mai 2016

Joël Aubert, Gilles Achache, une nouvelle donne pour le citoyen

« Nuit Debout, nous dit Joël Aubert, porte en lui derrière ses naïvetés une part de cette utopie. Seul le périmètre de la vie locale l'autorise aujourd'hui, dès lors que les élus dits de proximité le sont vraiment, c'est à dire prennent soin d'élargir le cercle de la construction démocratique. Mais on devine que cette exigence ne suffira pas, nécessairement, à légitimer dans la durée l'existence d'un mandat gagné en bonne et due forme.. Un défi redoutable à l'heure où le temps s'accélère plus que jamais et où l'émotion emporte si... [Lire la suite]
22 avril 2016

Georges Labica, histoire du marxisme, tiraillements entre science et utopie

« A la lumière des événements les plus récents, indique Georges Labica, la déjà longue et exceptionnellement complexe histoire du marxisme vient sans doute de délivrer son ultime leçon : ses tiraillements entre science et utopie, ses va-et-vient lourds d’ambiguïtés et parfois de contradictions, auxquels nous n’avons pu échapper, nous renvoient indéfiniment à la 11e thèse sur Feuerbach et à l’obligation de penser ensemble la nécessité d’interpréter et de changer le monde. Cette obligation propose, à son tour, un programme de... [Lire la suite]
10 avril 2016

Roger Martelli, Seul le réalisme est irréaliste !

« La norme du commun, pour Roger Martelli, n’est pas celle de l’universel abstrait. Dans le processus de leur autodéfinition, les êtres humains englobent ce qui les rapproche et ce qui les différencie des autres. L’identification et l’universalisation sont, à parts égales, les conditions de constitution des personnes. Mais, dès l’instant où les processus se figent, débouchent sur la délimitation d’essences séparées, produisent de l’identité ou de l’universel, ils tendent à faire de la différence un absolu et de l’universalité un... [Lire la suite]