09 octobre 2018

L'immigration arménienne vers la France

En France: L'immigration Arménienne Article écrit par Anahide Ter Minassian dans Les Cahiers d'Archéologie. C'est en 1922 que commence l'immigration collective des Arméniens de Turquie en France. Exode de réfugiés, devenus des apatrides à la suite du génocide de 1915, des bouleversements politiques du Proche-Orient, de l'indépendance confisquée de la République d'Arménie, de l'abandon des Arméniens par les alliés. C'est une immigration politique et forcée, accélérée par le traité de Lausanne en 1923. Le Haut Commissariat... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 juin 2018

Wikipedia, le génocide arménien

« Si l'on prend les statistiques officielles ottomanes, indique l'article de Wikipedia, on constate que le recensement de 1844 porte à près de deux millions le nombre d'Arméniens pour la seule Turquie d'Asie. Vingt ans plus tard, soit en 1867, le gouvernement ottoman fait publier le nombre de deux millions d’Arméniens en Turquie d'Asie et quatre cent mille en Turquie d'Europe, soit un total de deux millions quatre cent mille. Puis, on constate que les Arméniens et leur poids démographique deviennent un sérieux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
01 juin 2018

Wikipedia, le génocide arménien

« Si l'on prend les statistiques officielles ottomanes, indique l'article de Wikipedia, on constate que le recensement de 1844 porte à près de deux millions le nombre d'Arméniens pour la seule Turquie d'Asie. Vingt ans plus tard, soit en 1867, le gouvernement ottoman fait publier le nombre de deux millions d’Arméniens en Turquie d'Asie et quatre cent mille en Turquie d'Europe, soit un total de deux millions quatre cent mille. Puis, on constate que les Arméniens et leur poids démographique deviennent un sérieux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juin 2018

Hiram Lee, le génocide arménien dans le film de Fatih Akin

« L'une des scènes les plus troublantes du film d’Akin, indique Hiram Lee, survient lors du passage de Nazaret dans le camp de la mort de Ras al-Ayn (à la frontière de la Syrie et de la Turquie d’aujourd’hui), où ceux qui n’ont pas encore été assassinés y meurent de faim. De tels moments sont brutaux et parfois difficiles à regarder. Mais l’on sent qu’Akin n’a pas filmé ces scènes de manière à les exploiter. Son approche durant ces séquences est généralement sympathique et sensible. La performance de Tahir Rahim est aussi très... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
27 avril 2018

Alex Lantier, Macron et la guerre en Syrie

« Macron a poursuivi : « Je serai très direct. Le jour où nous finirons cette guerre contre l’État islamique, si nous partons, définitivement et totalement, même d’un point de vue politique, nous laisserons la parole au régime iranien, Bachar al-Assad et ses hommes, et ils prépareront la nouvelle guerre. Ils alimenteront les nouveaux terroristes. Donc, mon point de vue est de dire, même après la fin de la guerre contre l’État islamique, les États-Unis, la France, nos alliés, tous les pays de la région, même la Russie et la... [Lire la suite]
25 avril 2018

Avril 1915 – avril 2018 : n’oublions pas le génocide arménien

 Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople, capitale de l'empire ottoman, 2345 Arméniens appartenant à l'élite intellectuelle sont arrêtés et exécutés sur ordre du gouvernement. Le ministre de l'intérieur Talaat Pacha envoie un télégramme à la direction du parti des Jeunes Turcs à Alep : «  Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge ni du sexe. Les scrupules de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 mars 2018

Les Clés du Moyen-Orient, Mathilde Rouxel présente Gilbert Achcar

« Gilbert Achcar, indique Mathilde Rouxel, reproche donc à l’Europe et aux États-Unis leur absence de soutien aux révolutionnaires progressistes qui s’étaient mobilisés dès la première heure. Il consacre la première partie de son ouvrage aux développements des premières années de la guerre en Syrie, en retraçant les étapes de ce qui a mené à la guerre civile et à l’impasse que l’on connaît aujourd’hui. Selon lui, le recul des puissances occidentales devant l’attente de soutien des groupes révolutionnaires... [Lire la suite]
03 mars 2018

Halil Celik, Syrie, les contradictions entre états contre la paix

« La Russie, la Turquie et l'Iran sont actuellement dans une alliance tacite qui a marginalisé les États-Unis dans la plupart des négociations diplomatiques sur l'avenir de la Syrie, mais ils ont des intérêts distincts et pas nécessairement compatibles dans la région. Ayant donné son approbation à la poussée de la Turquie dans le nord de la Syrie, à condition que l'opération reste dans certaines limites et ne confronte pas les forces d'Assad, Moscou jouait sur les divisions entre les deux alliés de l'OTAN, Ankara et Washington... [Lire la suite]
17 février 2018

Les Clés du Moyen-Orient, Lukas Tsiptsios, la Légion d'Orient

« Avec la stabilisation de la Russie soviétique, indique Lukas Tsiptsios, la place de la Turquie dans les représentations de la politique extérieure française se retrouve changée. La Turquie acquiert une place d’Etat-tampon après l’expansion soviétique en Transcaucasie. Le traité de Sèvres devenu très vite caduc, le gouvernement cherche finalement à négocier avec les kémalistes, déjà à la conférence de Londres le 11 mars 1921, puis officiellement avec la signature du traité d’Ankara le 20 octobre 1921, mettant ainsi fin à la... [Lire la suite]
15 février 2018

Nick Beams, Etats-Unis, en finir avec Bashar Al-Assad

« L'attaque turque, indique Nick Beams, a été menée sous le prétexte que le YPG est une organisation terroriste, liée aux forces séparatistes kurdes en Turquie même. Cette attaque est dans tous les sens profondément réactionnaire. Elle fait partie de la campagne menée par le régime du président turc Recep Tayyip Erdogan pour assurer sa position en tant que puissance clé dans la région, ainsi que pour écraser l'opposition interne. La classe ouvrière turque et internationale doit s'y opposer en tant que composante clé de la lutte... [Lire la suite]