26 février 2018

Patrick Martin, Etats-Unis, des personnes gravement traumatisées

« Mais le fait est que le cas de Cruz n’est guère unique. Les États-Unis sont une société qui produit un nombre considérable de personnes gravement traumatisées et psychologiquement atteintes. Le crime dont Cruz est accusé ne peut être compris et expliqué en termes purement individuels. En dernière analyse, ce dernier massacre, comme tous les précédents, est une manifestation de l’extrême dysfonctionnement de la société américaine. Selon le Washington Post, depuis le massacre de Columbine en 1999, 150 000 élèves des écoles... [Lire la suite]
10 octobre 2017

Camille Loty Malebranche, USA, un ordre obsolète

« Nous sommes en présence, pense Camille Loty Malebrance, d’un ordre obsolète où des profiteurs cossus, obsédés par leurs privilèges extrêmes veulent à tout prix maintenir contre tout bon sens, la mécanique systémique des aberrations à contre-courant de l’histoire et de sa loi qui exige que toute société humaine change radicalement, ou à tout moins, se réajuste de fond en comble quand le statu quo devient compassé et indisposé...  » Reprenons la lecture des appréciations de camille Loty Malebranche... Michel Peyret ... [Lire la suite]
17 février 2017

Barry Grey, guerre contre le terrorisme ou renouveau des politiques coloniales

« Plus de 15 ans de « guerre contre le terrorisme », nous dit Barry Grey, un prétexte pour le renouveau de la guerre et du pillage coloniaux au Moyen-Orient et ailleurs, ont produit la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Les millions de personnes qui fuient les tueries et les destructions massives infligées à leurs pays par les grandes puissances impérialistes, les États-Unis en tête, doivent faire face aux murs, au fil barbelé, aux camps de concentration et aux agitations racistes imposées par les... [Lire la suite]
25 août 2016

Tueries, et quand le crime n'a aucun rapport avec le djihadisme ?

« Mais la liste des actes violents de juin et juillet, indique l'article, révèle un problème bien plus ample et profond. Aucune de ces tueries n'a été commise par un soldat de Daesh sur-entraîné. Non. Loin de là. Des jeunes gens à peine sortis de l'enfance et se sentant exclus. Un père de famille violent et vivant très mal son divorce. Un réfugié dont l’État refuse la régularisation. Leurs trajectoires et origines sont diverses : certains sont nés et ont grandi en Europe, d'autres au Moyen-Orient ou en Orient. Presque tous... [Lire la suite]