14 juillet 2018

Dan La Botz, L'idéologie américaine et la montée du populisme

« Pour comprendre comment nous avons abouti à la présidence de Donal Trump et les tâches de la résistance, nous devons interroger les éléments fondamentaux de l’idéologie de l’American way of life ainsi que la nature de ses tensions et comprendre comment et pourquoi elle s’est désagrégée. près la Deuxième Guerre mondiale, le « républicanisme moderne » de Eisenhower accepta prudemment le New Deal de Roosevelt comme base de l’économie américaine – une fois que la loi Taft-Hartley4 fut adoptée – et que les... [Lire la suite]
07 juillet 2018

La Corée dans ses rapports avec la Russie

« Depuis le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un, indique l'article, le 12 juin à Singapour, l’activité diplomatique autour de la péninsule coréenne s’est nettement accrue avec notamment le déplacement du leader nord-coréen à Pékin, son troisième voyage en Chine en trois mois, et la visite d’État du président sud-coréen Moon Jae-in en Russie. Entamée le 20 juin, elle s’est achevée dimanche et a permis au chef de l’État sud-coréen de s’entretenir avec son homologue russe Vladimir Poutine qui entend faire entendre sa... [Lire la suite]
06 juillet 2018

François-Bernard Huyghe, “FAKE NEWS, la grande peur”

« D’une part, indique François-Bernard Huyghe, en effet, sur les réseaux sociaux, n’importe qui peut lancer une photo truquée, une légende urbaine ou rapporter un fait imaginaire (y compris un délire : portant sur les extraterrestres ou sur les avions qui déverseraient des produits pour empoisonner la population). En outre, une partie de la population est persuadée comme jamais auparavant que les médias du Système lui cachent systématiquement la vérité. Du coup, les élites paniquent à l’idée qu’une puissance étrangère, les... [Lire la suite]
12 juin 2018

Charles Sannat, Trump et Macron, c'est terrible

« L’appel avec Macron, indique Charles Sannat, a eu lieu le même jour où les États-Unis ont annoncé une décision unilatérale d’imposer des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium à leurs alliés américains, dont le Mexique, le Canada et l’Union européenne. Dans une déclaration publiée par l’Élysée avant l’appel, M. Macron a déclaré qu’il « regrette la décision des États-Unis de confirmer les droits de douane sur l’acier et l’aluminium ».« Cette décision n’est pas seulement illégale, c’est une erreur sur de... [Lire la suite]
18 mai 2018

Robert Bibeau, la propagande des médias à la solde du grand capital.

« Le capitalisme américain, européen, et mondial, indique Robert Bibeau, n’est pas composé uniquement d’entreprises pétrolières ou d’armement, ni même de banquiers. Un arbitrage est donc nécessaire entre les différentes factions du grand capital. Sous Obama ce sont les factions des nouvelles technologies de plateforme numérique et l’industrie manufacturière du Middle West ainsi que le grand capital industriel d’Allemagne et de France (d’où l’immense popularité d’Obama parmi ces affidés) qui ont été privilégiées par le prix très... [Lire la suite]
17 mai 2018

Le bureau de l’AFPS groupe de Pau, les morts palestiniens

Bonjour, Nous ne pouvons pas rester sans réagir. Le chiffre de morts Palestiniens depuis le 30 mars ne cesse d’augmenter chaque jour, avec un triste record les 14 mai, date de la déclaration unilatérale de la création d’Israël et date choisie par "le va-t-en guerre" Trump pour transférer l’ambassade de Etats Unis en Israël. Ce soir plus de 100 morts et des milliers de blessés, la plupart par balles réelles. Le gouvernement israélien, depuis la décision de Trump de transférer son ambassade et la dénonciation des accords sur le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
17 mai 2018

Mersiha Gadzo, Gareth Porter réfute certains des mythes qui entourent le programme nucléaire iranien.

« En juillet 2015, indique Gareth Porter, un accord nucléaire historique connu sous le nom de Plan d’action global commun a été réalisé entre l’Iran et le groupe P5+1 : Chine, France, Russie, Royaume-Uni, États-Unis et Allemagne, dans lequel l’Iran acceptait de réduire son enrichissement d’uranium, limitant son programme nucléaire et mettant ainsi fin à des années de sanctions contre le pays. Alors que l’Iran s’est avéré respecter ses engagements, le président américain Donald Trump a trouvé une nouvelle menace – le programme de... [Lire la suite]
13 mai 2018

Keith Jones, nouvelle offensive de Washington contre l'Iran

« Le but de la nouvelle offensive de Washington contre l’Iran est de changer le régime à Téhéran et la soumission néocoloniale du peuple iranien. Trump a lui-même souligné cela. Il a remanié le personnel supérieur de son administration au cours des dernières semaines pour placer des partisans de longue date de la guerre avec l’Iran, comme le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, à des postes clés. Dans son discours de renonciation à l’accord nucléaire iranien, il a de nouveau chanté les louanges de l’Iran d’avant 1979,... [Lire la suite]
13 mai 2018

Acil TABBARA, Moyen-Orient, la décision de Trump et l'Iran

« Téhéran, indique Acil Tabbara, pourrait aussi décider d’ouvrir les hostilités de façon plus subtile en Irak, où restent déployés quelque 5 500 soldats américains, estime l’analyste irakien Hicham Hachimi, spécialiste des mouvements jihadistes. « L’Irak est une des cartes les plus importantes de l’Iran, et il pourrait pousser des groupes de la résistance islamique à attaquer les forces américaines », affirme-t-il. Ces groupes constituent le noyau dur des milices chiites du Hachd el-Chaabi (mobilisation populaire) formées,... [Lire la suite]
13 mai 2018

Richard Labévière, Macron est associé à l'annonce de Trump sur l'accord nucléaire iranien

« Le terrorisme contemporain, indique Richard Labévière, est devenu la face cachée de la mondialisation, inspirant et générant des « pompes à fric » dans de multiples secteurs de production de biens et services, à commencer par celui de la sécurité. Désormais, le terrorisme, ses logiques, ses acteurs et ses gestionnaires de fortune sont installés au cœur de nos économies transnationales, globales et dérégulées. Devant les ministres des Affaires étrangères d’Arabie saoudite et du Qatar notamment (deux pays qui financent,... [Lire la suite]