27 janvier 2018

Emmanuel Dockès, Macrom, des ordonnances pour réformer le code du travail

« L’idée poursuivie par Macron, indique Emmanuel Dockès, est de permettre de travailler plus, notamment via la défiscalisation des heures supplémentaires. C’est une incitation à concentrer le travail sur les uns, quitte à en priver les autres. Ce dispositif sera à la fois destructeur d’emploi, mais aussi producteur de surmenage pour ceux qui ont la chance d’en avoir un. Pourtant, à une époque qui voit monter la robotisation, la réduction et le partage du temps de travail sont la seule solution si l’on veut éviter l’élargissement... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Maurice Fayolle, les anarchistes et la notion de pouvoir

« Dans le long cheminement de l'Histoire humaine, indique Maurice Fayolle, un jour vint où un guerrier vainqueur eut l'idée, non plus d'exterminer son adversaire vaincu, mais de le capturer et de le réduire en esclavage, afin de le contraindre à travailler à son profit. Ce jour là est né ce phénomène social qu'on nomme l'aliénation. L'aliénation se définit comme étant la perte de la liberté naturelle à laquelle tout être humain peut prétendre. Liberté de mouvement, de pensée, de décision et d'exécution, dont la dépossession... [Lire la suite]
19 février 2017

Bruno Adrie, une démocratie sans le suffrage universel ?

« Quand on pense, nous dit Bruno Adrie, que c’est au nom de cette conception de la démocratie, d’une démocratie réduite au versement à heures fixes de bulletins dans des urnes pas toujours transparentes (surtout lorsqu’elles sont devenues des voting machines électroniques) qu’on a, jusqu’à la chute du Mur, entretenu la guerre froide et, ensuite, déclenché des guerres humanitaires contre des dictateurs qui avaient la mauvaise idée non pas d’être dictateurs, mais de se croire maîtres chez eux et de se payer le luxe... [Lire la suite]
11 novembre 2016

Lucien Gauthier, POI, la majorité des Américains se sont abstenus

«La réalité qui touche toute l’Amérique et l’écrasante majorité des Américains, c’est bien la crise économique et sociale – réfraction au sein de l’impérialisme le plus puissant de la crise de tout le système de la propriété privée des moyens de production – qui est au cœur de la situation. Selon l’United States Census Bureau (l’équivalent américain de l’Insee), quarante-sept millions d’Américains vivent sous le seuil de pauvreté, un enfant sur cinq vit grâce à des coupons alimentaires, un million et demi de ménages vivent avec moins... [Lire la suite]
10 novembre 2016

Claude Jacqueline Herdhuin, Trump ou la victoire de la peur

«Hier, nous rappelle Claude Jacqueline Herdhuin, la moitié du peuple états-unien a voté pour Donald Trump. Un milliardaire venu à la politique parce qu'il est milliardaire, blanc, hétérosexuel et chrétien. Initialement démocrate, puis fervent partisan de Ronald Reagan, il oeuvre en politique depuis les années 1980. La victoire de Trump est la victoire de la peur. La population blanche normale est victime de sa peur et de ses préjugés. Peur de la différence, peur de perdre ses acquis. Mais quels acquis? Le droit de travailler... [Lire la suite]
19 septembre 2016

Travailler tue en toute impunité...

« Le premier chapitre, nous dit Didier Epsztajn, met « la santé au travail en perspective » en insistant sur l’organisation du travail (dont le déni de la division sexuelle du travail), les sans papiers et la dissimulation accidents du travail, l’amiante comme lutte emblématique. Les auteur-e-s soulignent la rareté des « actions en faute inexcusable des employeurs ». Le second chapitre « Lutter pour la santé au travail » souligne la déficience d’un certain syndicalisme centré sur la réparation alors... [Lire la suite]
27 août 2016

Jeffrey Tucker, de l'esclavage à l'être humain, Frederick Douglass

« Ce qui m’impressionne le plus dans le livre de F. Douglass My Bondage and My Freedom, nous dit Jeffrey Tucker, c’est l’histoire poignante du motif de son évasion. Son esclavage était légitime de part la loi, et il en ressentit le plus les effets lorsqu’il goûtât à la liberté. Son maître lui fit suffisamment confiance pour monnayer ses talents hors de son contrôle direct. Il était devenu très bon au calfeutrage. À l’âge de 20 ans, il demanda à son maître l’autorisation de travailler et de conserver une partie de ses revenus. Le... [Lire la suite]
28 juin 2016

Christian-Nils Robert, une grande défiance envers l'Etat

« Christian-Nils Robert, indique Sophie Davaris, n’a eu de cesse de mettre en cause l’Etat et son «instrument de domination, le droit pénal. Je suis convaincu qu’il n’apporte pas les solutions que la société mérite. Comme je suis très indépendant, j’ai voulu comprendre et poser un regard critique sur les institutions que l’on nous impose.» Cette défiance envers l’Etat amène ce lecteur de Foucault à dénoncer «l’aberration et l’hypocrisie de la prison qui ne dissuade pas, n’évite pas la récidive, ne réintègre jamais mais désintègre... [Lire la suite]