06 avril 2016

Marx, la plus-value ou le travail non payé de l'ouvrier

« Rente, taux d'intérêt et profit industriel, nous dit Marx,  ne sont que des noms différents des différentes parties de la plus-value de la marchandise, c'est-à-dire du travail non payé que celle-ci renferme, et ils ont tous la même source et rien que cette source. Ils ne proviennent ni de la terre ni du capital comme tels, mais la terre et le capital permettent à leurs possesseurs de toucher chacun leur part de la plus-value extraite de l'ouvrier par l'employeur... [Lire la suite]