14 août 2018

Histoire : la vulgarisation est un sport de combat

« À l’école, indique l'article, la situation est en effet de plus en plus complexe pour plusieurs raisons, à commencer par l’accentuation du contrôle des enseignants par des programmes très contraignants doublés de recommandation pédagogiques émanant du ministère lui-même (sur l’apprentissage de la lecture et des mathématiques, par exemple) et qui, même si elles ne sont officiellement pas des obligations, produisent à la fois un sentiment de disqualification et d’infantilisation chez les collègues ainsi qu’une impression de... [Lire la suite]
09 août 2018

Michel Husson, le chômage est-il une fatalité ?

« C’est en 1929, indique Michel Husson, qu’un économiste propose de changer radicalement de point de vue : « L’idée qu’il existerait une loi naturelle empêchant les hommes d’avoir un emploi, qu’il serait « imprudent » d’employer des hommes et qu’il serait financièrement « sain » de maintenir un dixième de la population dans l’oisiveté pour une durée indéterminée, est d’une incroyable absurdité. Personne ne saurait y croire s’il n’avait pas eu la tête bourrée de sornettes pendant des années ». Et... [Lire la suite]
20 juillet 2018

Anselm Jappe, l'ordre capitaliste ou le retour éternel du même

« Cependant, indique Anselm Jappe, il y a encore un autre niveau, plus abstrait et plus fondamental, où l’ouverture dont se targue le capitalisme se dément elle-même. Une ouverture, si elle ne veut pas être une fin en soi, doit déboucher sur un changement qualitatif. Or, si l’ordre capitaliste est fondé sur le changement perpétuel, il consiste en même temps en un retour éternel du même. On n’y échange pas une valeur d’usage contre une autre valeur d’usage, dans leur diversité infinie, pour satisfaire des besoins et des désirs,... [Lire la suite]
17 juillet 2018

Jean-François Brocard, Foot, 94 millions d'euros pour acquérir Ronaldo

« La Cour de justice des Communautés européennes, indique Jean-François Brocard, rend cette année-là l’arrêt Bosman, du nom de ce joueur belge qui interrogeait la Cour sur l’existence de barrières à la mobilité des joueurs. Deux éléments de la décision retiennent particulièrement l’attention du monde sportif : l’obligation faite à un club de verser une indemnité libératoire au club quitté par un joueur en fin de contrat, ainsi que le principe de quotas de joueurs étrangers jouant dans chaque club, tout deux considérés comme non... [Lire la suite]
17 juillet 2018

Francis Dubois, Macron à Versailles, une politique d'extrême droite

"Mais la seule solution proposée par Macron au cours de son intervention était de casser les acquis sociaux des Français afin d’armer l’impérialisme français et le préparer à la guerre. Il a applaudi le parlement, qui impose toutes ses réformes depuis un an: «Vous avez rendu à la France ses capacités militaires à travers une loi de programmation d’une ambition nouvelle et inédite. Vous avez levé les blocages du marché du travail créés par un Code devenu obsolète et inadapté.» Macron a lié dès le début les attaques contre les acquis... [Lire la suite]
13 juillet 2018

La crise financière de 2008.

« En dernière analyse, indique l'étude, toutes ces crises sont une expression de l’impasse du capitalisme, qui n’est plus capable de développer les forces productives comme par le passé. Cela ne veut pas dire, bien sûr, qu’il ne peut pas y avoir un développement des forces productives. Lénine et Trotsky n’ont jamais dit qu’il y avait un plafond absolu au développement des forces productives, sous le capitalisme. C’est un phénomène relatif, pas absolu. Il peut toujours y avoir des développements, comme il y en a eu Chine dans la... [Lire la suite]
11 juillet 2018

Michel Lepesan et Baptiste Mylondo, le revenu universel pour une société vraiment choisie

« Les textes rassemblés par Michel Lepesan et Baptiste Mylondo, indique l'article, laissent entrevoir une avancée dans une condition humaine qui s’est jusqu’alors affranchie de l’esclavage puis de la féodalité avant de se retrouver sous le joug de la religion du « travail » de moins en moins salarié – avant que ne se tourne la page du salariat...Jusqu’alors, le « paradigme dominant » empêchait de penser le monde qui vient comme il empêche de le créer. Cette anthologie permet précisément de (re)penser le revenu... [Lire la suite]
08 juillet 2018

L'HUMANITE, Sécurité sociale, modifier le nom des choses pour les détruire

« Sans doute, indique l'article de L'Humanité, parce qu’il faut parfois modifier le nom des choses pour les détruire : le gouvernement prépare depuis des mois l’enterrement maquillé de la Sécurité sociale. Son travail de sape a démarré dès le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Fin 2017, le budget de la Sécu était amputé de 4,2 milliards d’euros, dont 1,2 milliard rien que pour l’hôpital public déjà exsangue. « Alors même que patients, soignants et gestionnaires nous alertent sur l’état critique... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Edmond Harlé, le revenu universel se justifie pleinement

« Aujourd’hui, indique Edmond Harlé, chacun constate que le travail ne suffit plus pour fournir un revenu décent à tous et que, d’autre part, l’utilité sociale se réduit de moins en moins au travail. L’engagement familial, associatif, culturel, syndical a une grande utilité sociale qui n’est pas monnayée et ne procure donc pas de revenu. Découpler rémunération et protection sociale du travail en inventant la rémunération de l’utilité sociale et en créant un droit imprescriptible à un revenu minimum garanti par la puissance... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 juin 2018

Geoffrey Dagard , Marx et Engels, l’aboutissement et le dépassement de la philosophie occidentale

« La fin des années 1840, indique Geoffrey Dagard, représente pour Engels, et surtout pour Marx, un tournant majeur. Le premier avait certes réussi à produire un travail colossal sur les conditions de vie ouvrières en Angleterre, mais il lui manquait encore une armature théorique et conceptuelle pour consolider son ordre du jour révolutionnaire et l’appuyer sur une réelle conception scientifique du monde. Au contraire, Marx, venant de la philosophie, avait un travail à faire pour sortir de la spéculation abstraite. La... [Lire la suite]