17 octobre 2018

Patrick Artus, le miracle du capitalisme : la compression des salaires

« Là où Marx avait raison, indique Patrick Artus, c’est lorsqu’il prévoyait la dynamique du capitalisme. En fait, la baisse de l’efficacité des entreprises qui résulte de la baisse de la croissance de la productivité globale des facteurs de production que sont le capital et le travail aurait dû entraîner une diminution du rendement du capital productif. Mais nous constatons le contraire : une augmentation de ce rendement qui frôle les 7 %. Ce miracle est réalisé grâce à la compression des salaires. Et les entreprises... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 septembre 2018

SERPENT – LIBERTAIRE, le capitalisme et la force de travail

« Dans le système capitaliste, nous dit l'article, c’est le travail qui donne la valeur à l’ensemble des marchandises produites. Mais ce travail fonctionne lui-même comme une marchandise. La force de travail des prolétaires est achetée et vendue sur un marché spécifique que l’on appelle marché du travail. Sur ce marché plus ou moins ouvert, le capitaliste essaye de payer cette force de travail le moins cher possible, au détriment des prolétaires qui n’ont que ça à vendre. Vu comme ça on n’a pas... [Lire la suite]
03 septembre 2018

Samir Amin, l’intervention lucide et organisée du front internationaliste des travailleurs et des peuples

« La première de ces voies, indique Samir Amin, est celle de la « décadence de la civilisation ». Elle implique que les évolutions ne sont maîtrisées par personne, se creusent leur chemin par la seule « force des choses ». A notre époque, compte tenu de la puissance de destruction à la disposition des pouvoirs (destructions écologiques et militaires) le risque, dénoncé par Marx en son temps, que les combats détruisent tous les camps qui s’y affrontent, est réel. La seconde voie par contre exige l’intervention... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Capitalisme, une classe dotée et une classe dotante

« Évidemment, indique l'article, les capitalistes ne se vivent pas comme des pilleurs : le commerce n'est-il pas légal, et le travail ? ... Ils ont amalgamé loi, économie, politique et morale, par quoi ils se sentent parfaitement légitimes : bloc pervers. Devant eux, le marxisme est un outrage aux bonnes mœurs, surtout quand ses seuls représentants, évidemment, furent hélas des étatismes dogmatiques réactionnaires de propagande "communiste". Mais il y a absolutisme financier de l'actionnaire, du banquier et de... [Lire la suite]
24 août 2018

Bakounine, La souveraineté du peuple et le suffrage universel

« Il est vrai, indique Bakounine, que tous nos législateurs, aussi bien que tous les membres de nos gouvernements cantonaux, sont élus, soit directement, soit indirectement, par le peuple. Il est vrai qu’aux jours des élections, les bourgeois les plus fiers, pour peu qu’ils soient ambitieux, sont forcés de faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain. Ils viennent à lui chapeau bas, et ne semblent avoir d’autre volonté que la sienne. Mais ce n’est qu’un mauvais quart d’heure à passer. Une fois les élections terminées, chacun... [Lire la suite]
23 août 2018

Niles Niemuth, Etats-Unis, la lutte contre la violence policière

« La lutte contre la violence policière, indique Niles Niemuth, est une question de classe. Elle doit être reliée aux luttes de toutes les sections de la classe ouvrière, à celle des enseignants pour un meilleur financement de leurs écoles et de leurs salaires, à celle des chauffeurs d’UPS et des employés des entrepôts d’Amazon pour de meilleures conditions de travail et de vie. La résolution adoptée par le Parti de l’égalité socialiste le mois dernier, « La résurgence de la lutte de classe et les tâches du Parti de l’égalité... [Lire la suite]
17 août 2018

Une pensée marxienne de l'individu

« S'il faut définir, indique l'article, succinctement le sens de notre travail, nous dirons que c'est une première approche, à travers un thème précis, d'une compréhension de la théorie marxienne, et à la fois d'un examen critique de cette théorie, examen en vue d'une appropriation actualisée de cette pensée. Il s'agit pour nous, à terme, de dégager ce qui peut être utile aux individus d'aujourd'hui dans l'oeuvre de Marx. Ce travail n'est évidemment qu'une première approche de ce projet en ce qu'il exigerait encore... [Lire la suite]
14 août 2018

Jean-Marie Harribey, hommage à Samir Amin

« Loin de conclure, indique Jean-Marie Harribey, comme Emmanuel, à l’impossibilité éternelle de développement des pays du tiers-monde, Samir Amin insistait sur le développement inégal qui résultait de la logique même de l’accumulation capitaliste. En d’autres termes, il s’agissait de l’action réelle, concrète, de la loi de la valeur mise au jour par Marx. La suite lui donna raison : la grande restructuration capitaliste mondiale des années 1970-80 n’empêcha pas, au contraire, le décollage des pays désormais nommés... [Lire la suite]
14 août 2018

Histoire : la vulgarisation est un sport de combat

« À l’école, indique l'article, la situation est en effet de plus en plus complexe pour plusieurs raisons, à commencer par l’accentuation du contrôle des enseignants par des programmes très contraignants doublés de recommandation pédagogiques émanant du ministère lui-même (sur l’apprentissage de la lecture et des mathématiques, par exemple) et qui, même si elles ne sont officiellement pas des obligations, produisent à la fois un sentiment de disqualification et d’infantilisation chez les collègues ainsi qu’une impression de... [Lire la suite]
09 août 2018

Michel Husson, le chômage est-il une fatalité ?

« C’est en 1929, indique Michel Husson, qu’un économiste propose de changer radicalement de point de vue : « L’idée qu’il existerait une loi naturelle empêchant les hommes d’avoir un emploi, qu’il serait « imprudent » d’employer des hommes et qu’il serait financièrement « sain » de maintenir un dixième de la population dans l’oisiveté pour une durée indéterminée, est d’une incroyable absurdité. Personne ne saurait y croire s’il n’avait pas eu la tête bourrée de sornettes pendant des années ». Et... [Lire la suite]