01 décembre 2017

Armes nucléaires, Assez d’incohérences, assez de toutes ces infamies !

« La crise nord-coréenne, indique l'article, ne prouve qu’une chose : il est urgentissime que les dirigeants des 9 Etats nucléaires se mettent tous à table, nord-coréen et français compris, pour négocier l’élimination complète de leurs arsenaux criminels. Rappelons à toutes fins utiles que, lors du vote de l’ONU qui conduisit à l’ouverture de négociations pour l’avancement du désarmement multilatéral et aboutit finalement au traité d’interdiction adopté par 122 Etats non-nucléaires mais par aucun Etat doté d’armes... [Lire la suite]
19 septembre 2017

ICAN France, Patrice Bouveret, signer le traité d'interdiction des armes nucléaires

«La France, indique Patrice Bouveret, non seulement s’oppose à la démocratie internationale en manifestant son refus de signer le traité d’interdiction des armes nucléaires, mais elle refuse aussi vérité et justice pour les populations et les personnels affectés par les conséquences de sa politique nucléaire. Il serait temps pour nos dirigeants de faire correspondre les valeurs universelles qu’ils affirment en signant et en ratifiant ce traité comme la première étape vers l’élimination des armes nucléaires et en indemnisant les... [Lire la suite]
19 juillet 2017

Tony Robinson, armes nucléaires, il existe des moments positifs dans l'histoire

« Le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires, nous dit l'article, a été dénoncé par les pays qui possèdent des armes nucléaires et leurs amis, comme étant irréaliste, inutile, contre-productif et irrationnel. Nikki Haley, l’ambassadrice américaine, a déclaré qu’en tant que mère, fille et épouse, elle ne pouvait soutenir le texte du traité, ignorant allègrement le fait qu’en tant que femme, elle et toutes celles de son genre, seront disproportionnellement affectées par toute détonation nucléaire. Dans la première résolution des... [Lire la suite]
13 juillet 2017

Michel Cabirol, armes nucléaires, la France ne signe pas le traité d'interdiction

« Pourquoi, indique Michel Cabirol, la France ne signera pas ce texte. "Il s'agit d'un texte inadapté au contexte sécuritaire international, caractérisé par des tensions croissantes et la prolifération des armes de destruction massive, dont témoigne notamment la menace nucléaire nord-coréenne, a expliqué vendredi le ministère des Affaires étrangères. La France n'a pas participé aux négociations de ce traité et elle n'entend pas y adhérer". Ce traité ne lie pas la France et "ne crée pas de nouvelles obligations", a fait valoir le... [Lire la suite]