11 mai 2018

Amadeo Bordiga, ce que la forme totalitaire permet au capital

« Après la première guerre mondiale, indique Amadeo Bordiga, et malgré la « victoire », la bourgeoisie italienne voit l’effondrement des conditions idéales des temps héroïques, et on a le fascisme. La concentration de la force policière de l’État, ainsi que du contrôle de presque tous les secteurs de l’économie, permet tout à la fois d’éviter l’explosion de mouvements radicaux des masses et d’assurer à la classe possédante la liberté de manœuvre en matière de spéculation, à condition de se donner un centre de classe... [Lire la suite]
07 août 2016

Roland Gori, maintenir et fabriquer le lien social

« La logique sécuritaire néolibérale, indique Roland Gori, portée notamment par Nicolas Sarkozy – qui a beau jeu désormais de trouver à redire sur la politique de sécurité actuelle ! – a elle-même cassé les effectifs de sécurité (gendarmerie, armée, police). Voilà des larmes de crocodile de nos conservateurs qui ont exigé la casse des services publics qui assuraient, en réalité, la sécurité autrement que de manière sécuritaire. En maintenant et en fabriquant le lien social, ce lien qui produit un sentiment de sécurité très... [Lire la suite]
15 juin 2016

Denis Collin, la vente de la camelote politique !

« Nous ne sommes pas dans un système totalitaire au sens de Arendt, nous dit Denis Collin. Mais certaines des méthodes le sont. C’est encore Hannah Arendt qui affirmait que les méthodes de la propagande totalitaire venaient de la « réclame », c’est-à-dire des publicitaires. La toute-puissance du « marketing » et de la « com » est mise au service non seulement de la vente de camelote marchande mais aussi au service de la camelote politique. Comment tout cela a été rendu possible, comment ce mépris de... [Lire la suite]
01 décembre 2015

Gilbert Achcar, djihadisme, guerre et état d'exception

« Mais la France ?, interroge Gilbert Achcar. La question du « djihadisme » n’est pas extérieure à son histoire. Elle l’est si peu que sa première rencontre avec le djihad remonte à la sanglante conquête de l’Algérie par son armée, il y a bientôt deux siècles, même si le djihad d’aujourd’hui est qualitativement différent de celui d’antan par son caractère totalitaire. Le djihad, l’appareil militaro-sécuritaire français y a été confronté ensuite avec le Front de libération nationale de l’Algérie, dont le journal... [Lire la suite]