31 mars 2018

Jacques Sapir, Roman Töppel et la bataille de Koursk

« Il faut maintenant, indique Jacques Sapir, revenir sur ce qui fait la nouveauté de l’ouvrage de Töppel. Il met radicalement en doute les écrits des officiers supérieurs allemands (rédigés après-guerre) mais aussi tout une littérature soviétique qui glorifie de manière à-critique l’Armée rouge. On peut penser que, sur le premier point il a probablement raison. Mais, trop souvent, Töppel se contente d’affirmer et de ne démontre pas. Quitte à alourdir son ouvrage de vingt ou trente pages, il eut été bon qu’il se livre à un examen... [Lire la suite]
09 mars 2018

Wikipedia, Pierre-Joseph Proudhon, le premier à se réclamer anarchiste en 1840

"Pour Proudhon, indique Wikipedia,  dans une entreprise, parce qu'ils travaillent collectivement, les ouvriers produisent plus que s'ils travaillaient chacun individuellement. Un individu ne peut faire en dix heures le même travail que dix individus en une heure. La force collective dans le travail social produit bien plus que la force individuelle. Cent hommes peuvent déplacer une pierre de plusieurs tonnes que jamais un individu seul ne pourra faire bouger même en cent fois plus de temps. Pourtant le capitaliste rétribue chacun... [Lire la suite]
07 novembre 2017

Domenico Losurdo, mon opposition à la fuite hors de l'histoire

« Mais, indique Domenico Losurdo, au-delà de la politique du containment, ce qui a été déterminant dans l’effondrement de l’URSS, ce sont ses graves faiblesses internes. Il faut revenir sur la célèbre thèse de Lénine selon laquelle « il n’y a pas de révolution sans théorie révolutionnaire ». Le parti bolchevique, sans aucun doute, avait une théorie de la prise de pouvoir ; mais si par révolution nous entendons non seulement la destruction de l’ordre ancien, mais également la construction du nouveau, les... [Lire la suite]
05 septembre 2017

Corée du Nord, y souffre-t-on de paranoïa ?

« Souffre-t-on de paranoïa dans les couloirs du pouvoir nord-coréen ?, interroge l'article. Il y a quelques années encore, les naïfs pouvaient soutenir cette thèse. Après l’invasion de l’Afghanistan, l’occupation de l’Irak, et l’attaque contre la Libye, force est pourtant de constater que si ces pays avaient détenu l’arme nucléaire, les stratèges occidentaux y auraient certainement regardé à deux fois avant de déchaîner leurs bombardiers et leurs fantassins… avec les résultats que l’on sait.On peut certes souhaiter un monde... [Lire la suite]
22 avril 2016

Georges Labica, histoire du marxisme, tiraillements entre science et utopie

« A la lumière des événements les plus récents, indique Georges Labica, la déjà longue et exceptionnellement complexe histoire du marxisme vient sans doute de délivrer son ultime leçon : ses tiraillements entre science et utopie, ses va-et-vient lourds d’ambiguïtés et parfois de contradictions, auxquels nous n’avons pu échapper, nous renvoient indéfiniment à la 11e thèse sur Feuerbach et à l’obligation de penser ensemble la nécessité d’interpréter et de changer le monde. Cette obligation propose, à son tour, un programme de... [Lire la suite]
06 décembre 2015

Roswitha Scholz, "il y a donc un patriarcat de la forme valeur"

« Mon problème, c’est que je ne suis pas très d'accord avec le marxisme ouvrier. D’après mon interprétation de Marx, ce sont le travail abstrait, la valeur et la forme marchandise en tant que tels qui constituent le problème. Ça veut dire que le travail abstrait est remis en cause en et pour soi, y compris même en tant que fin en soi tautologique. Ma thèse est que les tâches ménagères et de reproduction sociale ne sont pas seulement dissociées de la valeur économique et du travail abstrait, mais en représentent en outre la... [Lire la suite]