09 mai 2017

Natasa Jevtovic, Macron, rien de nouveau, donc, sous le soleil

"Comment un président élu avec un taux d’adhésion aussi bas va-t-il gouverner le pays ?, interroge Natasa Jevtovic. Où va-t-il chercher ses collaborateurs ? Puisse-t-il s’entourer de technocrates et de spécialistes afin de former un gouvernement comme celui du canadien Justin Trudeau, sans recycler les vétérans des partis qui ont perdu ces élections présidentielles et qui le courtisent par pur opportunisme. Par chance, il a connu la vie d’entreprise, sans vraiment être issu de la société civile. Ça reste un énarque, mais... [Lire la suite]
12 octobre 2016

André Gorz, la production destructive entretient la croissance

« Or, indique André Gorz, passé un certain point, les «progrès» de la croissance industrielle ont plus d’effets destructifs que d’effets utiles. Les économistes sont totalement incapables de mesurer ce phénomène, puisqu’ils comptabilisent également, comme un «apport», les productions d’effets utiles et les productions ayant pour seul objet de réparer un peu les dégâts causés. La destruction des « stocks naturels » (air, eau, ressources minérales, espace, forêt, faune océanique) n’est comptabilisée nulle part. Cela fait... [Lire la suite]
27 mars 2016

Daniel Bensaïd, Philippe Corcuff, " Soyons réalistes, demandons l'impossible ".

"Avec son temps et à contretemps : ce double défi, nous disent Daniel Bensaïd et Philippe Corcuff, perturbe donc nos visions trop bien rangées du monde en cases étanches, celles du passé et de l’avenir, de la tradition et de l’émancipation, comme on vient de le voir, mais celles également du réel, du possible et de l’impossible. « Soyons réalistes, demandons l’impossible » : ce slogan de mai 1968, débarrassé de certaines illusions gauchistes, pourrait incarner un nouveau réalisme. à mille lieues du sens étriqué de... [Lire la suite]