31 mars 2018

Jacques Sapir, Roman Töppel et la bataille de Koursk

« Il faut maintenant, indique Jacques Sapir, revenir sur ce qui fait la nouveauté de l’ouvrage de Töppel. Il met radicalement en doute les écrits des officiers supérieurs allemands (rédigés après-guerre) mais aussi tout une littérature soviétique qui glorifie de manière à-critique l’Armée rouge. On peut penser que, sur le premier point il a probablement raison. Mais, trop souvent, Töppel se contente d’affirmer et de ne démontre pas. Quitte à alourdir son ouvrage de vingt ou trente pages, il eut été bon qu’il se livre à un examen... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Yann Moix, Monsieur le Président, nous croulons sous les preuves...

« Je citerai enfin, indique Yann Moix, les conclusions de la «mission IGA-IGPN-IGGN relative à l’évaluation de l’action des forces de l’ordre à Calais et dans le Dunkerquois» d’octobre 2017 – mission qui dépend du ministère de l’Intérieur : «L’accumulation des témoignages écrits et oraux, bien que ne pouvant tenir lieu de preuves formelles, conduit à considérer comme plausibles des manquements à la doctrine d’emploi de la force et à la déontologie policière, principalement à Calais. Ces manquements portent sur des faits de... [Lire la suite]
24 octobre 2017

Timothée Vilars, migrants à Calais et forces de l'ordre

«Des conclusions nuancées, indique Timothée Vilars, qui sont aussi intéressantes que les précautions de langage utilisées : conscients de l'extrême sensibilité du sujet chez les forces de l'ordre, les six rapporteurs mettent en lumière "la situation particulièrement difficile" à laquelle sont confrontés policiers et gendarmes sur place, sans pour autant les blanchir. "L'accumulation des témoignages écrits et oraux, bien que ne pouvant tenir lieu de preuves formelles, conduit à considérer comme plausibles des manquements à la doctrine... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Jacques Cotta, quand se rejoue le coup provocation-répression-mobilisation

« Alors que la raison exige, indique Jacques Cotta, l'application et le respect des principes démocratiques simples, que tout innocent soit relâché sans tarder et reconnu comme tel, que le doute doit bénéficier aux inculpés, que les témoignages « anonymes » qui se révèlent être ceux de policiers peuvent être suspectés de parti pris, certains préfèrent rejouer le coup de l’affrontement direct avec la police, ce qui ne présage pour les mobilisations à venir rien de bon. Déjà il est question au sommet de l’Etat du danger... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Contre-culture, la difficulté de proposer une définition

« Ce qui était d’abord apparu comme un mouvement d’expérimentation, indique Frédéric Rondeau, s’est modifié pendant cette période — entre autres à cause des médias de masse —, et a évolué vers un phénomène de mode. Des festivals musicaux tels que Woodstock Music & Art Fair (1969) et le Altamont Speedway Free Festival (1969) ont marqué l’apogée et le déclin de ce mouvement. Des pratiques contre-culturelles se sont poursuivies dans les années soixante-dix, tant aux États-Unis qu’au Canada et en... [Lire la suite]
05 septembre 2017

Léon Trotsky, Staline, mes souvenirs personnels

"En écrivant mon Histoire de la Révolution russe, précise Léon Trotsky,  j’ai négligé systématiquement les souvenirs personnels, me basant principalement sur des données déjà publiées, donc sujettes à vérification, et y ajoutant seulement ceux de mes propres témoignages déjà rendus publics et restés incontestés. Pour cette biographie, je me suis écarté de cette méthode trop rigoureuse ; ici aussi, cependant, la trame de mon récit est faite de documents, mémoires et autres sources objectives. Mais dans ces circonstances... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Akram Belkaïd, du réel et de l'imagination

"Les deux à la fois, précise Akram Belkaïd. Le réel m’a beaucoup inspiré. Outre mes voyages, je lis beaucoup, notamment la presse locale. Par exemple, j’évoque les crimes d’honneur au Machrek. J’ai eu des témoignages sur ce sujet mais j’ai aussi lu des récits sur le sujet. Ce qui est magique avec la littérature, c’est que l’on peut fusionner le tout. Ce que l’on a appris et ce que l’on imagine. La nouvelle qui se déroule à Washington où un Irakien de l’opposition à Saddam Hussein attend le grand jour en est un exemple. J’y décris la... [Lire la suite]
21 mai 2017

Ruwen Ogien, la maladie comme drame et comme comédie...

"En fait, indique Ruwen Ogien, il faudrait lire le titre avec le sous-titre: «La maladie comme drame et comme comédie» qui exprime mieux l’ambivalence des sentiments du patient. Les témoignages personnels et même les textes théoriques ont tendance à insister sur le côté tragique de l’état dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes frappés par une maladie grave qui nous diminue, nous cause des souffrances parfois atroces et nous livre pour ainsi dire «nus» aux mains du personnel soignant. Claire Marin a bien décrit cette face... [Lire la suite]
30 mars 2017

Enzo Traverso, contestation actuelle et culte de l'immédiateté

« La contestation actuelle, considère Enzo Traverso, reste enfermée dans le culte de l’immédiateté. Il manque un recul historique et un imaginaire qui s’inscrit dans l’héritage des mouvements d’émancipation. La « culture de gauche » évoque les mouvements qui luttent pour un changement de société. Cette culture comprend divers courants politiques mais aussi une pluralité de sensibilités intellectuelles et esthétiques. L’historien Enzo Traverso propose ses réflexions sur cette culture dans le livre Mélancolie de la gauche. Il... [Lire la suite]
22 mars 2017

Ecole - Bobigny, la casse ce sont les responsables politiques et administratifs

« Le 30 janvier 2015, rappelle le Collectif, le futur ex-Président déclarait que « priorité a été donnée à l’éducation parce que notre priorité est à la réduction des inégalités ». Dans une ville dont l’intégralité des écoles et établissements est classée dans l’éducation prioritaire, le bilan de la mandature actuelle, dans la continuité des précédentes, se résume bel et bien à de la casse. Casse de l’école, casse du service public, et les jeunes en sont les premières victimes. Bienvenue à Bobigny. Il est temps... [Lire la suite]