06 juillet 2017

Danièle Obono, je me considérais comme une bolchevik sans parti

« Je me considérais, précise Danièle Obono, comme une bolchevik sans parti. Je continue à croire à la nécessité d’une révolution, d’un changement radical de système. Je suis une révolutionnaire qui ne croit plus au noyau révolutionnaire qui va agréger les gens dans la foulée d’une grève générale. Ça ne se fera plus autour du noyau et du grand parti de la classe ouvrière. Mais il faut s’organiser. Le NPA est passé à côté du Front de gauche, en 2009. Dès 2005, au moment du Traité constitutionnel européen, je militais pour... [Lire la suite]
06 juillet 2017

Danièle Obono, camaradobono et Jean-Luc Mélanchon

« Durant la campagne, nous dit l'article, Danièle Obono, porte-parole du mouvement, est régulièrement apparue au bras d’un Jean-Luc Mélenchon plein de tendresse pour la jeune femme. Très heureux de lui dispenser quelques anecdotes historiques, à la manière de l’instituteur version IIIe République qu’il aime à incarner. Et elle de l’écouter les yeux brillants.Pour autant, elle affirme s’être forgée seule en militant. Toujours opposée “au système“. Celui-la même qu’elle intègre pleinement... [Lire la suite]
03 juillet 2017

Lutte Ouvrière, Trump,Un premier pas vers le changement ?

« Le gouvernement des États-Unis, nous dit l'article, est organisé de façon à assurer sa stabilité, sans changement en cours du mandat. Lors des élections qui ont lieu tous les deux ans, seule une partie du Congrès est renouvelée. Les mandats sont décalés. Le système est stable. Changer de président n’est donc pas une idée que la bourgeoisie et ses représentants politiques adoptent à la légère. Mais, avec la nomination d’un procureur spécial, ils ont fait un premier pas dans ce sens. Au minimum, c’est un moyen de suspendre une... [Lire la suite]
16 juin 2017

PARDEM, L’abstention citoyenne, condition d’une vraie recomposition politique

"Avant, nous dit le Pardem, le système amusait les électeurs avec les fausses alternances gauche-droite. Ce clivage est vide désormais de tout contenu stratégique et vient d’être rejeté par les électeurs. Gauche et droite sont d’accord sur la mondialisation, l’euro et l’Union européenne, le libre-échange, l’abandon de la souveraineté nationale et donc de la démocratie. Ce dispositif était à bout de souffle. La mystification avait débuté en mai 1981 avec François Mitterrand et a quand même duré 36 ans, jusqu’au 7 mai 2017. Il fallait... [Lire la suite]
14 juin 2017

L'abstention contre la division de la société entre dominants et dominés

"Etienne de la Boétie, indique le texte, nous l’avait déjà dit au XVIème siècle dans son “Traité de la servitude volontaire” où il disait déjà, il y a plus de 400 ans, de retirer notre consentement au système (monarchique à l’époque, aristocratique républicain aujourd’hui, c’est du kif…) et de le voir s’effondrer de lui-même et sur lui-même, faute de participants. Il est grand temps de comprendre et d’utiliser à notre profit, c’est à dire au profit de l’intérêt commun de toutes et tous, le fait que la clique oligarque a... [Lire la suite]
14 juin 2017

Pour s'abstenir, il faut être inscrit sur les listes électorales

"Si, nous dit le texte, comme il faut bien l’admettre, l’abstention comme le vote nul ou blanc n’ont absolument aucun poids en ce bas monde électoral, il a une valeur certaine et est porteur d’un potentiel politique réel du fait même qu’il se refuse, pour le moins, à légitimer tout un système. Mais cela ne peut advenir que s’il ne renonce pas à sa condition citoyenne et travaille en conscience à la portée politique dont il peut être le levier. Pour cela, il faut encore que les citoyens désireux de s’abstenir le jour d’un scrutin... [Lire la suite]
21 mai 2017

João Ferreira, le Portugal et la politique de droite

 "Mais sur la sphère nationale, nous dit João Ferreira , le Parti Socialiste reste aux abonnés absents quand il s’agit de confrontations avec les classes dominantes. Par exemple, on ne peut pas compter sur lui pour la réforme du système fiscal afin d’exiger une plus grande contribution du grand capital. Au fil des ans, le système mis en place est extrêmement favorable au grand capital, lui faisant bénéficier d’un fardeau fiscal extrêmement faible aux dépens des travailleurs et des petites et moyennes entreprises. Maintenant que... [Lire la suite]
11 mai 2017

Présidentielle, Macron, sa légitimité est nulle

D’ores et déjà, indique le texte du PRCF, la légitimité morale de Macron et de son parti fourre-tout est nulle pour appliquer cette ligne réactionnaire commanditée depuis Berlin et Bruxelles : car non seulement ce personnage, qui n’avait obtenu sur son nom que 16% des inscrits au 1er tour, est très minoritaire quand on décompte les abstentions, les « nuls » et les blancs (à peine plus de 40 % des inscrits, dont 59% déclarent l’avoir fait uniquement pour faire barrage au FN, ce qui signifie un vote de... [Lire la suite]
09 mai 2017

Pardem, Présidentielle, les classes dominantes auraient tort de fanfaronner

"Mais les classes dominantes, indique le Pardem, auraient tort de fanfaronner. Cette martingale n’est pas inépuisable. Les classes populaires ne souhaitent pas avoir un président au service des possédants, de l’oligarchie transnationale. Alors comment réagiront-elles à une politique farouchement pro-UE, pro-OTAN, pro-américaine et pro-mondialisation néolibérale ? En un mot pro-chômage ? Le troisième tour sera celui des législatives. Une fois encore, la question principale sera celle de donner au Parti de la démondialisation la force... [Lire la suite]
08 mai 2017

Alessandro Stella, Italie, "Années de rêve et de plomb"

"Mais, nous dit le texte, la révolte éclate en 1968 avec les ouvriers de l’usine Marzotto. Ils contestent le paternalisme de leur patron. Ils refusent les cadences de travail. Ils ravivent la pratique du conseil d’usine qui vise à dépasser les sections syndicales avec leurs clivages et leurs sectarismes. « Les revendications des ouvriers de Marzotto, en 1968, allaient bien au-delà des objectifs d’entreprise ou du secteur industriel, au-delà même de la classe ouvrière », analyse Alessandro Stella. Les conseils d’usine et la proposition... [Lire la suite]