17 février 2018

Roger Martelli, que reste-t-il de l'Octobre russe ?

« La tradition trotskiste, indique Roger Martelli, ajoutera l'idée que la "contre-révolution stalinienne" marque la prise de pouvoir d'un groupe social, la bureaucratie, qui se substitue au prolétariat théoriquement maître du système. C'est en fait anticiper sur la suite. Le stalinisme est d'abord une phase de destruction brutale de l'ancien monde, sans que se stabilise un nouvel ordre d'organisateur de la société. C'est par la suite, dans le stalinisme vieillissant et plus encore dans le post-stalinisme que s'impose le pouvoir... [Lire la suite]
14 février 2018

Anthony Torres, Macron, l'aristocratie financière contre les acquis sociaux

« En cassant le statut des cheminots, indique Anthony Torres, Macron prépare aussi la réforme des retraites prévue en 2019. En effet, pendant la campagne présidentielle, le chef de l’État s’était engagé à remplacer la trentaine de régimes de retraite existants par un système universel par répartition. Ainsi, le régime spécial des cheminots, déjà été attaqué sous Sarkozy, serait détruit et les retraites de la population entière nivelées par le bas. La casse du statut des cheminots fait partie d’une attaque plus large par... [Lire la suite]
14 février 2018

Anne-Sophie Simpere, les exportations d'armes de la France

« Pourquoi, questionne Anne-Sophie Simpere, un tel enthousiasme des politiques à approuver des exportations d’armes vers d’autres pays, quels qu’ils soient ? Le système militaro-industriel français s’est construit sur la dépendance aux exportations : les entreprises d’armement ont besoin de vendre pour être rentables. Et elles peuvent compter sur l’État pour les soutenir. Cette rentabilité est en effet largement subventionnée, que ce soit par des avances financières, des garanties publiques à l’exportation, ou l’emploi... [Lire la suite]
12 février 2018

Nick Beams, Marx et le renversement du système de profit

« Il ne peut y avoir, indique Nick Beams, un quelconque « ajustement » pacifique des classes dirigeantes capitalistes aux exigences de la classe ouvrière, parce que tout le système de profit sur lequel elles président est bousculé par une série de contradictions – la perspective que l’effondrement de tout le château de cartes financier s’effondrera, intensifiant les conflits commerciaux et monétaires, affaiblissant la confiance dans la stabilité du système monétaire international, sans parler de la menace montante de la guerre... [Lire la suite]
29 décembre 2017

Jean Penichon, ce sont toujours les copains et les coquins...

« Mais, indique Jean Penichon, cette « aristocratie financière » privilégiée par le gouvernement actuel estime qu’elle a tous les droits et ne supporte aucune entrave à sa soif de profit. "La république des copains et des coquins", ces mots prononcés par Michel Poniatowski, éminence grise de Valéry Giscard d’Estaing visait l’UDF lors du scandale de la Garantie Foncière qui éclata en 1971. Quel rapport me direz-vous entre cet évènement du temps jadis et la situation actuelle où un copain des coquins est aux manettes de... [Lire la suite]
09 décembre 2017

Pierre Rousset, Parti communiste chinois et grand capital

« La fortune de Xi Jinping et de sa famille, indique Pierre Rousset, révélée en 2012 aussi par le quotidien Bloomberg est par ailleurs considérable : près de 300 millions d’euros d’investissements dans la téléphonie mobile, les minerais, l’immobilier… qui seraient gérés par sa sœur aînée, son beau-frère et leur fille. Le « sens de l’Etat » n’a pas résisté à la tentation. La corruption est maintenant omniprésente, devenant une composante organique du système. Les enfants de hauts dignitaires placent secrètement des... [Lire la suite]
08 décembre 2017

Nafeez Ahmed, la croissance sans fin du capitalisme industriel est terminée

« Son nouveau document publié en février dans le Journal of Cleaner Production évalue les données sur les innovations technologiques et la croissance de la productivité. Il conclut que :« […] les sociétés capitalistes avancées sont entrées dans une phase de déclin des rendements marginaux – ou une décroissance involontaire – avec d’éventuels effets majeurs sur la capacité du système à maintenir son cadre institutionnel actuel. » Bonauiti s’inspire du travail de l’anthropologue Joseph Tainter sur la croissance et l’effondrement... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Pierre Zarka, les luttes et les réponses qui sortent du système

« L’acharnement, indique Pierre Zarka, avec lequel les forces du capital s’éloignent de tout compromis de type fordien ou keynésien disent que les transformations ne découleront pas d’aménagements. On ne peut solutionner un problème sans mettre en cause l’aliénation qu’impliquent le système représentatif et le rapport salarial, sans toucher au pouvoir des capitalistes ni au rapport travail/hors travail. Aider les luttes à triompher passe par des réponses qui sortent du système qui a engendré les problèmes. Cela passe par... [Lire la suite]
24 octobre 2017

Gherasim Bataille, Macron et la sécurité sociale

« Aujourd’hui, indique Gherasim Bataille, la communication démagogique de Matignon concernant toutes ces réformes consiste à affirmer vouloir arrêter de donner des aides aux plus riches, pour pouvoir favoriser les plus nécessiteux, corrigeant ainsi des lacunes du système. C’est ainsi déjà que le gouvernement défendait la baisse de 60 euros par mois pour les locataires de HLM, en expliquant qu’une grande partie des familles logées en HLM gagnait des salaires mirobolants. À nouveau la ministre de la santé explique au Journal du... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Camille Loty Malebranche, l'idéologie de croissance

« La croissance personnelle, nous indique Camille Loty Malebranche, avec sa pseudo spiritualité où l’argent et le succès dans le monde des instituions les plus douteuses, sont rite et culte sur fond d’idolâtrie et d’effacement de soi pour laisser vivre le système abject et infâme, n’est que décroissance de toute valeur humaine, une échelle à l’envers pour altérer les Valeurs de l’être par des fatras de l’avoir dans une surenchère de prostitution, une auto-simonie annihilante que l’omerta sociale n’ose point nommer ni même... [Lire la suite]