16 décembre 2016

Olivier Perriraz, que faire de l'élection présidentielle ?

« La cinquième République nous a corrompu, pense Olivier Perriraz. Elle nous a progressivement poussé vers l’abîme d’une monarchie présidentielle qui valorise les égos de personnages de plus en plus en plus douteux, avides de pouvoir et de moins en moins soucieux de l’esprit collectif. Les lobbies font désormais la politique alors que la confiance du Peuple se traduit par une abstention record. Le capitalisme a réussi une forme de corruption du Peuple, par le crédit rendu facile, par l'illusion de la propriété, de la petite auto,... [Lire la suite]