08 septembre 2018

Wikipedia, Histoire, Céphalonie

« Venise, indique Wikipedia, conserve l'île jusqu'à sa défaite face aux troupes françaises du général Bonaparte, en 1797. Le 28 juin 1797, les Français occupent Céphalonie. Le Général Bonaparte promet la libération des îles Ioniennes. Le livre contenant les noms et les privilèges de la noblesse, le « Libro d’Oro » est brûlé sur la place centrale d’Argostoli. La possession française des îles Ioniennes est officialisée par le Traité de Campo-Formio le 17 octobre 1797. Les îles Ioniennes deviennent des départements, partie... [Lire la suite]
25 mars 2018

Wikipedia, l'empire ottoman et ses évolutions

« L’Empire ottoman, indique Wikipedia, a développé au cours des siècles une organisation de l’État qui reposait sur un gouvernement très centralisé avec le sultan comme dirigeant suprême, qui exerçait un contrôle effectif sur les provinces, les citoyens et les fonctionnaires. La richesse et la position sociale n’étaient pas nécessairement reçues en héritage, mais pouvaient être acquises par la reconnaissance des mérites. Cette évolution des positions sociales était marquée par l’attribution de titres tels... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 mai 2017

Turquie, Erdogan, un référendum au résultat très partagé

"Sultan donc, nous dit l'auteure. Et très islamisé, car Erdogan est très proche des Frères musulmans. Il n’a pas apprécié que l’armée égyptienne dépose le Président égyptien Morsi en 2013, et redoute de subir le même sort en Turquie d’où sa vindicte permanente et ses purges contre l’armée, où de nombreux fidèles aux thèses d’Atatürk sur la laïcité sont encore présents. Quand il salue, il fait fréquemment le signe de ralliement de ce mouvement : paume face à la foule, quatre doigts déployés et le pouce replié.... [Lire la suite]
03 décembre 2016

Henri Marchal présente Julien Loiseau et les Mamelouks

« Les Mamelouks, nous dit Henri Marchal, étaient en quête d’une sédentarisation rendue inaccessible de leur vivant par leur origine étrangère. Pourtant ils n’avaient pas honte de leur passé servile pour avoir servi d’instrument aux desseins divins et être entrés dans la lumière de l’islam, comme un prédicateur le rappelait au sultan Qaytbay : « Il fut un temps où tu n’existais pas, et maintenant tu existes; un temps où tu étais incroyant, et maintenant tu es musulman; un temps où tu étais un esclave, et maintenant tu es un homme... [Lire la suite]
13 juillet 2016

Anne-Marie Eddé, Saladin, mais qui est-il vraiment ?

« Entre deux combats, nous dit Anne-Marie Eddé, Saladin, comme beaucoup de ses contemporains, aime chasser et s’exercer au polo, deux sports considérés comme d’excellents exercices équestres et guerriers. De ses relations avec ses femmes et ses enfants, nous savons malheureusement peu de choses. En 1176, il épouse à Damas la veuve de Nûr al-Dîn, un mariage sans nul doute politique – Saladin reprend ainsi à son compte l’héritage de son prédécesseur et se situe dans sa lignée – qui se fait toutefois avec l’accord de la princesse et... [Lire la suite]
09 octobre 2015

Khayr al-Din, une genèse islamique du parlementarisme

« Après son premier échec auprès du sultan, nous indique Ines Aït Mokhtar, alors qu’il est encore au service du Bey de Tunis, Khayr al-Din connaît une période de retrait de la vie politique, de 1864 à 1869. Ces années seront pour lui celles d’une intense création intellectuelle puisqu’elles donneront le jour à un traité sur le gouvernement resté célèbre. Cet ouvrage est publié pour la première fois à Tunis en 1867, sous le titre arabe Aqwam al-masalik fi ma‘rifat ahwal al-mamalik (La plus sûre direction pour connaître l’état des... [Lire la suite]