05 septembre 2018

Eric London et David North, le 21 août 1940, Léon Trotsky mourait à Mexico

« En 1940, indique l'article, Staline avait déjà assassiné de nombreux représentants de la IVe Internationale, dont le secrétaire politique de Trotsky, Erwin Wolf, en juillet 1937, le transfuge de la GPU et partisan de la Quatrième Internationale Ignace Reiss en septembre 1937, le fils de Trotsky, Léon Sedov, en février 1938, et le secrétaire de la Quatrième Internationale, Rudolf Klement, en juillet 1938, à la veille du congrès fondateur. Le 24 mai 1940, un groupe d’assassins dirigé par le peintre stalinien David Siqueiros lança... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Trotsky, sa place ne pouvait être occupée par quelqu'un d'autre

« Trotsky avait compris son rôle et considérait qu’il était essentiel comme jamais auparavant dans son histoire personnelle. Et là on parle de quelqu’un qui, en 1905, était président du Soviet de Pétrograd, qui en 1917, a dirigé avec Lénine la révolution russe et avait joué un rôle central dans l’insurrection d’octobre, qui plus tard se distinguera en tant qu’organisateur et stratège militaire à la tête d’une armée de cinq millions de soldats ouvriers et paysans, et en plus de tout cela, il a participé comme l’un des principaux... [Lire la suite]
18 août 2017

Christophe Ayad, Catalogne, terrorisme, un réseau dormant

"Ces derniers attentats, indique Christophe Ayad,  semblent, en effet, avoir été commis par des militants ou sympathisants relativement isolés, ayant décidé, seuls, de répondre au mot d’ordre général de l’EI formulé par Abou Mohamed Al-Adnani, le porte-parole et stratège des opérations extérieures de l’EI, tué il y a presque un an par un tir de drone américain, dans le nord de la Syrie. L’explosion accidentelle, la veille de l’attentat de Barcelone, d’un appartement à Alcanar, où ses occupants... [Lire la suite]
04 juillet 2016

Rocard et Mitterrand le railleur

«Pour Renaud Dély, « Seule l’évocation d’un nom rembrunit son visage : François Mitterrand... Son meilleur ennemi est mort presque vingt ans plus tôt, le 8 janvier 1996, mais Michel Rocard continue de régler ses comptes avec celui qui lui a gâché la vie publique, et même la vie tout court, celui qui lui a barré la route de l’Élysée. À cause de lui, Michel Rocard a souffert. Beaucoup. Souvent. Dès son ralliement au PS, en 1974, lors des Assises du socialisme, il a été moqué, méprisé, humilié. Son débit rapide et saccadé, son... [Lire la suite]
05 avril 2016

Razmig Keucheyan, sortir de la panne stratégique

« La pensée devient stratégique, indique Razmig Keucheyan, quand la question du pouvoir, de la prise de pouvoir et de son exercice se pose concrètement. On en est loin aujourd’hui, puisque les mouvements sociaux sont encore largement dans une phase de recul. Qui plus est, pour penser en stratèges, il faut avoir une idée un tant soit peu claire du point de départ – la société actuelle –, du point d’arrivée – la société socialiste ou communiste que nous souhaitons bâtir –, et des moyens de passer de l’un à l’autre. Or, nous... [Lire la suite]