10 décembre 2017

Alain Renaud, décès de Johnny, la France d'hier

Ses concerts au fin fond de la France comme dans sa capitale parlent aux oubliés, à la France dite «périphérique», à celle des petits villages, des exclus de la réussite, à ceux «qui ne sont rien». Mais, néanmoins, il est aussi la France d'aujourd'hui, parce qu'il sait utiliser les ressources de la communication moderne. Il crée des spectacles grandioses, toujours plus étonnants dans la mise en scène et le gigantisme comme un défi toujours relevé. En sachant utiliser les techniques les plus sophistiquées. Les Français pleurent plus... [Lire la suite]