20 mai 2018

Robert Paris, le capitalisme et ses crises

« Ce qui a caractérisé la situation de 2007, indique Robert Paris, en a fait même une situation historiquement absolument inédite, c’est l’appréciation générale et mondiale de toute la grande bourgeoisie selon laquelle il n’était plus possible de laisser chuter aucun, d’abandonner à la faillite, un seul trust, une seule grande banque ni une seule grande assurance, une seule bourse, un seul gros spéculateur dans aucun pays, dans aucune région au monde. Ce qui supposait que les banques centrales soient prêtes à débourser des sommes... [Lire la suite]