12 octobre 2017

Emmanuel Saint-Fuscien, Célestin Freinet et la guerre

« Il faut aussi rappeler, nous dit Emmanuel Saint-Fuscien, que Freinet ne fait pas la guerre comme soldat ni même comme sous-officier mais comme aspirant, grade intermédiaire qui prédispose à passer officier (sous-lieutenant). Or Freinet souffrira de n’être jamais nommé sous-lieutenant : il le vit comme un échec voire une humiliation lorsque d’anciens subalternes – son sergent notamment – se retrouvent ses supérieurs. Il y aura tout au long de la vie de Freinet une quête d’autorité jamais assouvie... » Reprenons la... [Lire la suite]