30 septembre 2018

Serge Per­raud, Jean-Pierre Boudine et la fragilité de notre société

« Jean-Pierre Bou­dine, indique Serge Perraud, pro­pose une solu­tion très per­ti­nente au para­doxe du mathé­ma­ti­cien ita­lien. Elle a le mérite d’expliquer pour­quoi, bien qu’il ne soit pas pen­sable que le “phé­no­mène” humain soit unique dans toute la galaxie, les ren­contres ne se font pas. Ce roman est com­plété par une remar­quable post­face de Jean-Marc Levy-Leblond, phy­si­cien. Jean-Pierre Bou­dine, à tra­vers ce roman pas­sion­nant, argu­menté, docu­menté, d’une forte cohé­rence dans le dérou­le­ment,... [Lire la suite]
10 mars 2018

Yann Le Pollotec, SNCF, les causes objectives de la situation

« On part d’un constat réel, indique Yann Le Pollotec, les dysfonctionnements lourds des «trains du quotidien» et l’existence d’un déficit. On se garde bien d’exposer et d’analyser les causes objectives de cette situation, mais on désigne immédiatement à la vindicte publique  un coupable totalement étranger aux problèmes: le statut des cheminots. On attise artificiellement la détestation du cheminot dans des mises en scène dignes des rituelles « deux minutes de la haine » du 1984 d’Orwell. Et on conclut hors de... [Lire la suite]
10 octobre 2016

L'Europe démocratique, la surpopulation carcérale

« Peines plancher », criminalisation à outrance, chasse aux sans-papiers, réduction des dispositifs d’aménagement de peines et de libération conditionnelle, suppression de la grâce présidentielle…, autant de paramètres expliquant cette fuite en avant, qui n’est d’ailleurs pas propre au « pays des droits de l’homme ». Un peu partout en Europe, les taux de surpopulation carcérale explosent : pays Baltes, île de Chypre dotée d’une unique prison qui, en 2004, battait tous les records avec un taux de 160 % (du fait des arrestations... [Lire la suite]
29 janvier 2016

Jean Zin, Heidegger, l'existentialisme, l'aliénation, avant contamination...

« L'existentialisme en général, écrit Jean Zin, pas seulement Heidegger, comporte une dimension normative, exigence de vivre en poète ou en maître, de refuser la médiocrité de l'existence comme le divertissement qui nous détourne de son tragique, vouloir être présent aux choses, attentif à la signification des situations, ne pas perdre son temps, ne pas se perdre dans l'insignifiance, etc., rejoignant les différentes théories de l'aliénation qui datent de la même époque et qui ont montré comme elles pouvaient devenir... [Lire la suite]