21 mai 2017

Ruwen Ogien, la maladie comme drame et comme comédie...

"En fait, indique Ruwen Ogien, il faudrait lire le titre avec le sous-titre: «La maladie comme drame et comme comédie» qui exprime mieux l’ambivalence des sentiments du patient. Les témoignages personnels et même les textes théoriques ont tendance à insister sur le côté tragique de l’état dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes frappés par une maladie grave qui nous diminue, nous cause des souffrances parfois atroces et nous livre pour ainsi dire «nus» aux mains du personnel soignant. Claire Marin a bien décrit cette face... [Lire la suite]
06 mai 2017

Patrick Martin, Marches pour la science

"Lors de nombreux rassemblements, indique Patrick Martin, une nette différence était évidente entre les discours prononcés, généralement d’un caractère bien intentionné, pro-science, mais sans aucune perspective politique, et les sentiments de nombreux participants, qui étaient extrêmement hostiles à Trump et réceptifs à l’appel lancé dans la déclaration du PES pour une lutte politique contre le capitalisme et la guerre.C’est le cas du rassemblement principal à Washington, où des discours ont été prononcés par des scientifiques qui... [Lire la suite]
01 septembre 2016

Gustave Le Bon - C'est de l'Orient que l'Occident est né

« C'est de l'Orient que l'Occident est né, constate Gustave Le Bon, et c'est encore à l'Orient qu'il faut aller demander la clef des événements passés. Sur cette terre merveilleuse, les arts, les langues et la plupart des grandes religions se sont manifestés, Les hommes n'y sont pas ce qu'ils sont ailleurs. Idées, pensées et sentiments sont autres. Les transformations y sont maintenant si lentes qu'on peut en le parcourant remonter toute la chaîne des âges. Artistes, savants et poètes y reviendront toujours. Que de fois, assis à... [Lire la suite]
25 août 2016

Pascal Cyr, j'ai confiance dans le jugement de notre peuple

"Je sais, nous dit Pascal Cyr, il est parfois difficile d'accepter certains dogmes religieux. Moi-même, je le confesse, il m'arrive de froncer un sourcil dubitatif sur leurs croyances et d'éprouver de l'agacement. Mais quoi? Que valent mes sentiments primaires devant ces principes de liberté qui est la base de notre société? Nier la liberté des musulmans, c'est nier le sacrifice des hommes et des femmes qui se sont battus au cours de la Seconde Guerre mondiale; c'est nier le combat des femmes qui ont lutté pour obtenir l'égalité avec... [Lire la suite]