22 septembre 2018

Le communisme a-t-il encore un sens aujourd'hui ?

« Le véritable problème qui se pose, indique proletaire-de-fer, c’est de savoir comment le communisme peut être instauré, par l’action de quelle classe sociale, comment renverser le système actuel qui arrive en bout de course ? Ce sont toutes ces questions que les partis « communistes » actuels ne se posent pas. Ils restent piégés dans une vision passée des choses. Ils croient encore aux manifestations, aux « acquis sociaux », ils regardent dans le rétro-viseur au lieu de regarder devant eux. L’idée que... [Lire la suite]
24 juin 2017

Canaille Le Rouge, Sanofi, des listes noires de salariés indésirables

"On est de plus en plus seul face à son travail, constate le texte de l'article. Et quand on se retrouve trop souvent devant des tâches qu'on n'arrive pas à faire pour une raison ou une autre, ça fragilise, ça met en danger. On perd le sens de ce qu'on fait, l'utilité et la satisfaction du travail bien fait. On se retrouve en situation de décompenser, de tomber malade. L'un des moyens de lutter contre cette tendance est de revenir à la dimension collective du travail. On a besoin, les uns et les autres, d'augmenter son panel... [Lire la suite]
20 mars 2017

Mille Babords, le communisme n'était-il qu'une illusion ?

« Le communisme, interroge Mille Babords, n’était-il donc qu’une illusion, une noble idée mais qui ne marche pas, un simple article de foi à reléguer au musée des croyances déçues ? Afin de pouvoir répondre à cette question, et dans le prolongement naturel des précédents ateliers , la Commission Bibliothèque a décidé d’organiser une nouvelle série de débats autour de la révolution russe et du communisme. Il nous semblait en effet important de descendre du ciel des idées à la terre de l’histoire, en nous arrêtant plus... [Lire la suite]
03 mars 2017

Gilles de Kerchove, coordinateur de l'UE pour la lutte contre le terrorisme

« Pour l'Europe, indique Gilles de Kerchove, il y a ainsi « trois catégories de facteurs » qui peuvent expliquer le processus de radicalisation. La première part de problèmes de perte d'identité, ou d'absence de sens dans l'existence, de sentiment de discrimination, de conditions économiques et sociales très défavorables, et donc une très grande sensibilité à l'injustice. « C'est une explication marxiste d'une certaine manière », précise-t-il.Le deuxième type de facteurs est l'idéologie. « On se demande... [Lire la suite]
03 octobre 2016

Julie Rambal, ceux qui doutent de leur labeur

"Le profil de nos clients?, interroge Julie Rambal. Très diplômés, 28-40 ans, en poste, avec un parcours bien noté selon les critères de la réussite sociale, mais qui ne se retrouvent plus dans leur travail. Tous rêvent de contribuer à quelque chose d’utile», décrit Clara Delétraz, cofondatrice. Au programme pour nourrir sa quête de sens: conférences philosophiques… et test ayurvédique. «Le changement passe aussi par le corps. Pour se reconnecter à leurs intuitions, on les fait travailler sur leur profil ayurvédique. Après la... [Lire la suite]
22 mai 2016

Jean-Louis Sagot-Duvauroux, de la "remarchandisation" de la personne humaine à son émancipation

« Il y a trente ans, constate Sagot-Duvauroux, un maçon pouvait montrer à son gamin la maison qu'il avait construite, pour des gens qui au lieu d'avoir froid avaient un toit. Il avait raison d'en être fier parce qu'utile à la collectivité, et l'enfant pouvait être fier de son père : une fierté d'avoir produit le sens de son existence, même à l'intérieur de son temps vendu. Quelque chose d'inaliénable, de sans prix, qui n'est pas évaluable monétairement, s'était passée à l'intérieur de l'activité vendue. Mais quand le père ou... [Lire la suite]
02 mai 2016

Joël Aubert, Gilles Achache, une nouvelle donne pour le citoyen

« Nuit Debout, nous dit Joël Aubert, porte en lui derrière ses naïvetés une part de cette utopie. Seul le périmètre de la vie locale l'autorise aujourd'hui, dès lors que les élus dits de proximité le sont vraiment, c'est à dire prennent soin d'élargir le cercle de la construction démocratique. Mais on devine que cette exigence ne suffira pas, nécessairement, à légitimer dans la durée l'existence d'un mandat gagné en bonne et due forme.. Un défi redoutable à l'heure où le temps s'accélère plus que jamais et où l'émotion emporte si... [Lire la suite]
15 avril 2016

Patrick Champagne, Etat, que nous dit Bourdieu ?

« Les individus acceptent le monde tel qu’il est, nous dit Patrick Champagne, parce que les catégories mentales à travers lesquelles ils le perçoivent sont en grande partie produites par ce même monde social, et parce que les catégories mentales qui s’imposent à tous sont celles des dominants. Autrement dit, il y a des formes de pensée dans nos cerveaux qui sont le produit de l’incorporation de formes sociales, le maintien de l’ordre résultant de la circularité du processus : les structures sociales produisent des habitus... [Lire la suite]
08 mars 2016

Camille Polloni, Les insurrections, finalement, sont venues...

« Occupy Wall Street comme la révolte de Maïdan, indique Camille Polloni, ne sont pas réductibles à leurs seuls revendications mais constituent un signe du « dégoût pour la vie qu’on nous fait vivre ». Le Comité invisible part de là, de cette forme d’étrangeté existentielle – le mélange d’ennui, de routine et de dépossession que chacun peut expérimenter sans grande joie – doublée d’un isolement impossible à combler par le dernier gadget électronique à la mode. Une perte de sens généralisée, un rapport au monde appauvri,... [Lire la suite]