31 mai 2018

Gilles Questiaux, qu'en est-il de la séparation des pouvoirs ?

« Tout le monde sait, indique Gilles Questiaux, qu’un tribunal sans policier pour le protéger et sans loi à appliquer ne peut fonctionner. La séparation des pouvoirs est une construction utopique inventée par Montesquieu au XVIIIème siècle pour garantir les élites et elles seules contre l’arbitraire d’un tyran gouvernemental susceptible à l’occasion de trancher en faveur des opprimés. Elle a été décalquée dans la constitution américaine pour donner un sens à l’anarchie capitaliste, l’hydre à têtes multiples qui gouverne les... [Lire la suite]
19 mars 2018

Carles Puigdemont, l'indépendantisme catalan

« Le gouvernement espagnol, indique Carles Puigdemont, n’a pas les compétences requises pour décider de la suspension d’un parlement ou d’un gouvernement. En aucun cas. Il a aussi compromis la séparation des pouvoirs en interférant au sein du Tribunal constitutionnel pour que celui-ci intègre des considérations politiques pour prendre ses décisions. Le gouvernement espagnol viole aussi la loi lorsqu’il poursuit en justice des hommes et des femmes politiques pour des délits inexistants. Le Code pénal espagnol est très clair: pour... [Lire la suite]
11 mars 2018

Léon Trotsky, la question catalane, la force de ses analyses

« Trotsky, nous dit Gérard Florenson, fait la distinction entre le droit au divorce et la séparation, sans exclure cette dernière mais sans l’inscrire au programme du parti prolétarien : « les ouvriers défendront intégralement et sans réserve le droit des Catalans et des Basques à vivre en Etats indépendants, dans le cas où la majorité des nationaux se prononcerait pour une complète séparation. Ce qui ne veut nullement dire que l’élite ouvrière doive pousser les Catalans et les Basques dans la voie du séparatisme. Bien... [Lire la suite]
11 février 2018

Wikipedia, Aristide Briand et la loi de séparation des Eglises et de l'Etat

« La commission (Buisson-Briand) a été composée de trente-trois membres, dont une majorité absolue de dix-sept députés ouvertement favorables à la séparation. Elle est présidée par Ferdinand Buisson et son rapporteur est Aristide Briand. Ferdinand Buisson, qui se revendique « protestant libéral », est le président de l’Association nationale des libres penseurs et est célèbre pour son combat pour un enseignement gratuit et laïque, à travers la Ligue de l'enseignement ; également grand commis... [Lire la suite]
22 juin 2017

Le syndicalisme révolutionnaire et la politique

"Le syndicalisme révolutionnaire récuse donc, nous dit le texte, dès le départ, la distinction funeste entre ce qui serait d’un côté la lutte syndicale, réduite aux revendications pour le salaire et les conditions de travail, et de l’autre la lutte politique, visant soit à l’abolition de l’État (pour les anarchistes) soit à sa conquête, par la voie parlementaire pour les sociaux-démocrates, par la lutte armée pour les bolchéviks. Pour le syndicalisme révolutionnaire, une telle séparation n’a pas de sens : le syndicalisme est par... [Lire la suite]
13 août 2015

Turquie, PKK, le confédéralisme démocratique est-il une issue crédible ?

« Le PKK d’aujourd’hui, nous dit l'article , a abandonné officiellement l’horizon séparatiste. En cela, il a rendu possible le processus de paix actuel. Mais les résultats potentiels d’une négociation directe entre l’État et le PKK, dont le principe a été validé le 28 février 2015, restent imprévisibles, tant les désaccords restent profonds sur le fond et la forme d’un système politique qui pourrait accommoder les deux partis. Au niveau régional, le confédéralisme démocratique ouvre une voie théorique innovante pour accorder... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,