24 septembre 2015

Daniel Bensaïd et Rosa Luxemburg

« Après un siècle d’expérience du mouvement ouvrier, indique Daniel Bensaïd, nous sommes bien placés pour savoir que les formes de regroupements, sociaux ou politiques, sont beaucoup plus fluctuantes, compliquées, divisées. À l’époque de Rosa, il y avait quand même quelque part chez les socialistes un postulat d’homogénéité – l’unicité de la classe ouvrière –, qui a été largement démenti. C’est l’un des paradoxes du capitalisme ; à la fois la tendance à l’organisation, mais en même temps un marché du travail qui génère la... [Lire la suite]