30 septembre 2018

Serge Per­raud, Jean-Pierre Boudine et la fragilité de notre société

« Jean-Pierre Bou­dine, indique Serge Perraud, pro­pose une solu­tion très per­ti­nente au para­doxe du mathé­ma­ti­cien ita­lien. Elle a le mérite d’expliquer pour­quoi, bien qu’il ne soit pas pen­sable que le “phé­no­mène” humain soit unique dans toute la galaxie, les ren­contres ne se font pas. Ce roman est com­plété par une remar­quable post­face de Jean-Marc Levy-Leblond, phy­si­cien. Jean-Pierre Bou­dine, à tra­vers ce roman pas­sion­nant, argu­menté, docu­menté, d’une forte cohé­rence dans le dérou­le­ment,... [Lire la suite]
14 août 2018

Histoire : la vulgarisation est un sport de combat

« À l’école, indique l'article, la situation est en effet de plus en plus complexe pour plusieurs raisons, à commencer par l’accentuation du contrôle des enseignants par des programmes très contraignants doublés de recommandation pédagogiques émanant du ministère lui-même (sur l’apprentissage de la lecture et des mathématiques, par exemple) et qui, même si elles ne sont officiellement pas des obligations, produisent à la fois un sentiment de disqualification et d’infantilisation chez les collègues ainsi qu’une impression de... [Lire la suite]
18 décembre 2017

Acrimed, sociologie de la télévision

«Quels autres types de paroles, interroge Acrimed, occupent alors l’espace public ? Depuis son apparition dans les foyers américains dans les années 1950, la télévision a fait l’objet d’une floraison de propos prophétiques, promotionnels ou dénonciateurs, sur ses bénéfices supposés pour l’harmonie familiale ou sur ses dangers pour la santé [Spigel, 1996]. Objet bavard de par le flux de sons et d’images qu’elle diffuse la télévision l’est plus encore par l’ardeur avec laquelle elle est discutée, transformée en problème public, en... [Lire la suite]
29 juin 2016

Federico Garcia Lorca, Serge Mestre, Grenade

« En redescendant la colline d’Alfacar, Serge Mestre justifie de ne pas s’être déplacé à Grenade pour son roman qui lui a demandé sept ans de travail. «Ce voyage me montre que j’ai eu raison. Si j’étais venu ici, je ne vois pas ce que ça m’aurait apporté. C’est bien plus émouvant après.» Impossible de ne pas être alerté par la Ruta de Lorca à Alfacar, ville réputée pour son pain et ses eaux thermales. C’est comme si on prenait l’itinéraire du poète à l’envers. La voiture qui l’emmenait vers sa fin serait passée là, d’où le... [Lire la suite]
21 avril 2016

Maxime Vivas, Roger Martin et l'histoire

« En février 1934, indique Maxime Vivas, Romain Delorme qui a survécu à la boucherie militaire est mêlé en qualité de policier aux émeutes qui ont éclaté à Paris, au prétexte de l’affaire Stavisky et qui ont déchaîné contre les « voleurs »(les députés) différents mouvements violents d’extrême-droite épaulés par les royalistes. Roger Martin nous fait vivre ces événements, de l’intérieur.Le quotidien Libération (13-02-2016) a écrit : « Son roman est haletant et à ce point terrifiant de réalité que l’on ne sait... [Lire la suite]
02 mars 2016

György Lukàcs, la totalité, catégorie théorique, pratique et centrale

« Dans l’horizon du marxisme, indique V. Charbonnier, une place éminente revient à György Lukács (1885-1971), qui fut le premier à thématiser la totalité comme une catégorie, théorique et pratique, centrale, dont on a pu affirmer, à ce propos, qu’il s’agissait des « aventures de ce concept jusqu’à Habermas ». Centrale, cette catégorie l’est massivement dans les analyses d’Histoire et conscience de classe. Mais il nous faut ici immédiatement biffer cette focalisation exclusive, en insistant sur la... [Lire la suite]