12 juillet 2018

Jacques DYKENS, Medef, des salariés pour diriger d'autres salariés !

« La grande majorité des gens, indique Jacques Dykens, pensent que les PDG siégeant à la tête des grandes entreprises (cotées en bourse ) sont des patrons alors que dans la réalité, ils ne sont ni plus ni moins que des salariés ayant fait les plus hautes écoles de commerce, des gestionnaires mis en place par les actionnaires, les groupes financiers, pour diriger d'autres salariés, mais avec des salaires et des avantages financiers (et en nature ) bien plus conséquents, sans oublier leurs retraites primes annuelles... [Lire la suite]
18 avril 2018

Mouvement social, la convergence des luttes

« Ce 16 avril, indique la chronique, les leaders des cinq syndicats représentatifs (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC) doivent encore se réunir de façon informelle pour faire le point. Outre la réforme de la SNCF, dès ce 16 avril débuteront aussi les concertations officielles du haut-commissaire, Jean-Paul Delevoye avec les partenaires sociaux sur le dossier des retraites, et se profile la réforme promise de la fonction publique contre laquelle toutes les centrales syndicales restent unies et appellent à la mobilisation du 22 mai.Le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
06 mars 2018

JRCF, les grandes avancées conquises en 1945 en France

« Mais, indique JRCF, qui vous enseigne à l’école que la Sécu fut créée à la Libération par le ministre communiste Ambroise Croizat, fraichement sorti des geôles de Vichy, et avec elle les retraites par répartition, la généralisation des conventions collective et les comités d’entreprise ? Que le grand savant communiste Henri Wallon relança en 1945, sur des bases progressistes, l’Education nationale déshonorée par Pétain ? Que Maurice Thorez a créé en 1946 le statut des mineurs, et aussi celui des fonctionnaires dont... [Lire la suite]
14 février 2018

Anthony Torres, Macron, l'aristocratie financière contre les acquis sociaux

« En cassant le statut des cheminots, indique Anthony Torres, Macron prépare aussi la réforme des retraites prévue en 2019. En effet, pendant la campagne présidentielle, le chef de l’État s’était engagé à remplacer la trentaine de régimes de retraite existants par un système universel par répartition. Ainsi, le régime spécial des cheminots, déjà été attaqué sous Sarkozy, serait détruit et les retraites de la population entière nivelées par le bas. La casse du statut des cheminots fait partie d’une attaque plus large par... [Lire la suite]
31 janvier 2018

COR - Lu pour vous n°8 - Janvier 2018

      Lu pour vous n°8 Janvier 2018     LU POUR VOUS   Le secrétariat général du COR propose des notes de lecture, dans un format synthétique et selon une approche pédagogique, pour mettre en avant différents travaux d’analyse, en France et à l’étranger, sur la question des retraites et du vieillissement. Ces notes de lecture sont rendues publiques mais n'engagent pas le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 janvier 2018

Patrick le Hyaric , le règne néolibéral de l'injustice

« Ainsi, indique Patrick Le Hyaric, les patrimoines privés ont plus que doublé en 40 ans quand les patrimoines publics ont été divisés par deux. Cela se traduit concrètement par moins de services publics, des systèmes de santé au rabais, des privatisations massives dans les secteurs clefs, ou encore des systèmes de retraites laissés aux mains de la finance par le biais de retraites par capitalisation. Si la tendance ainsi dessinée se poursuit, ce dont le rapport s’inquiète, les plus pauvres seront condamnés à le rester et les... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Association pour une Constituante, démocratie, souveraineté, ne sont plus que des mots...

« La démocratie, la souveraineté populaire, indique l'Association pour une constituante, ne sont plus que des mots et les élus du peuple ne l’ont été que par défaut en 2017. Un gouvernement ainsi désigné au rabais et soumis aux injonctions expresses de Bruxelles engage le démantèlement du code du travail et ouvre la voie à la privatisation et à l’individualisation des retraites, de la sécurité sociale, de la santé et de la formation professionnelle. Même si les débats au sein des assemblées sont évidemment nécessaires, la... [Lire la suite]
19 juin 2017

SUD EDUCATION, la nouvelle ère, un déni de démocratie

"Cette nouvelle ère, indique Sud Education, s’annonce comme celle de la violence sociale avec la volonté affichée de remettre en cause le système des retraites, l’assurance chômage, et la protection sociale. Le tout à marche forcée en légiférant par ordonnances dans un véritable déni de démocratie. Pour l’Union Syndicale Solidaires et la Fédération SUD éducation c’est inacceptable !C’est pourquoi il y aura dès lundi 19 juin et toute la troisième semaine de juin des initiatives de mobilisation, qui nous le souhaitons marqueront le... [Lire la suite]
10 juin 2017

Les multinationales capitalistes et Macron

"Cette Europe, nous dit le texte de Communistes, a été créée en 1946 par les dirigeants des pays capitalistes, pour coordonner les intérêts des entreprises capitalistes européennes, renforcer leurs moyens d’exploitation des peuples, des pays européens. Depuis 60 ans : les droits des salariés, les salaires, les retraites, les services publics sont attaqués, réduits… Le chômage, la pauvreté se sont développés. Aujourd’hui, les multinationales capitalistes dirigent l’Europe, 113 d’entre elles sont dans les 500 premières mondiales.... [Lire la suite]
01 mai 2017

Les élections, les bulletins de vote ne suffiront pas...

"Nous manifestons dans la rue aujourd’hui, indique le tract, et nous continuerons encore à lutter après les élections, car nous comprenons que le bulletin de vote ne suffit pas à exprimer notre révolte et à changer le cours de la politique.Les mouvements de lutte contre la Loi El Khomri, comme ceux contre la désastreuse réforme des retraites n’ont pas suffit, malgré une bonne mobilisation, car ils n’ont pas remis en cause le pouvoir des capitalistes financiers et industriels, du grand patronat et des partis politiques qui leurs sont... [Lire la suite]