19 février 2017

Bruno Adrie, une démocratie sans le suffrage universel ?

« Quand on pense, nous dit Bruno Adrie, que c’est au nom de cette conception de la démocratie, d’une démocratie réduite au versement à heures fixes de bulletins dans des urnes pas toujours transparentes (surtout lorsqu’elles sont devenues des voting machines électroniques) qu’on a, jusqu’à la chute du Mur, entretenu la guerre froide et, ensuite, déclenché des guerres humanitaires contre des dictateurs qui avaient la mauvaise idée non pas d’être dictateurs, mais de se croire maîtres chez eux et de se payer le luxe... [Lire la suite]
09 janvier 2017

Samir Amin, la crise ou la remise en cause des fondements du capitalisme

«Dans cet esprit, considère Samir Amin, la « crise de l’énergie » n’est pas le produit de la raréfaction de certaines des ressources nécessaires à sa production (le pétrole bien entendu), ni davantage le produit des effets destructeurs des formes énergétivores de production et de consommation en vigueur. Cette description – correcte – ne va pas au-delà des évidences banales et immédiates. Cette crise est le produit de la volonté des oligopoles de l’impérialisme collectif de s’assurer le monopole de l’accès aux ressources naturelles de... [Lire la suite]
06 avril 2016

Marx, la plus-value ou le travail non payé de l'ouvrier

« Rente, taux d'intérêt et profit industriel, nous dit Marx,  ne sont que des noms différents des différentes parties de la plus-value de la marchandise, c'est-à-dire du travail non payé que celle-ci renferme, et ils ont tous la même source et rien que cette source. Ils ne proviennent ni de la terre ni du capital comme tels, mais la terre et le capital permettent à leurs possesseurs de toucher chacun leur part de la plus-value extraite de l'ouvrier par l'employeur... [Lire la suite]
12 février 2016

Jean-Marie Vincent, Marx, des mises en question de l'économisme

« Les notations, les ébauches d’élaborations théoriques sur ces thèmes sont nombreuses chez Marx, indique Jean-Marie Vincent. Dans le Capital, il parle de la captation des puissances intellectuelles de la production par la machinerie sociale capitaliste, il critique avec beaucoup d’acuité la fétichisation des formes sociales (la chosification des marchandises par exemple) dans les pratiques quotidiennes et dans les pratiques théoriques. Il dé-construit avec beaucoup de virtuosité les catégories de salaire, de profit, de... [Lire la suite]
26 octobre 2015

Algérie, régime et captation de la rente nationale

« Plus que jamais dans l’histoire du pays depuis l’indépendance, la loi du pouvoir – son ciment et sa raison d’être – est celle de l’accaparement dans un rapport de pure prédation. Au sommet des appareils de pouvoir, il n’existe plus de personnalités ou de sensibilités animées par le souci de l’intérêt général, le bien commun ou préoccupées par le devenir du pays. L’État est accessoire aux stratégies d’enrichissement de ceux qui le contrôlent. Dans ce système, expurgé des derniers éléments issus de la guerre de Libération,... [Lire la suite]