10 juillet 2016

Daniel Bensaïd, la politique, la stratégie, les partis, l'histoire...

« Comme la politique institutionnelle à laquelle ils sont souvent identifiés, expose Daniel Bensaïd, les partis ont aujourd’hui une mauvaise réputation, souvent justifiée dans la mesure où ils apparaissent comme des machines bureaucratiques à promotions et à prébendes. Utiles pour mobiliser et proposer des initiatives dans les périodes d’effervescence, les partis les plus révolutionnaires eux-mêmes peuvent devenir, par temps de reflux, des nids de mesquineries et d’intrigues, de vanités personnelles et d’élucubrations sectaires.... [Lire la suite]