03 mai 2018

Jacques Ellul, Le Bluff Technologique

« De Jacques Ellul, indique l'article, je retiendrai sa radicalité, l’exhaustivité de sa pensée et sa justesse d’analyse qui la rend atemporelle. Au fond, on ne peut pas lui retirer le mérite d’avoir milité pour une technique qui n’assujettisse pas l’homme, et ce combat mérite d’être poursuivi. Droit dans ses bottes, il aura vécu selon ses principes, s’interdisant par exemple le recours à l’automobile (qui peut encore s’en targuer, à part quelques jusqu’au-boutistes comme l’écrivain Alain Damasio refusant toujours d’utiliser un... [Lire la suite]
03 septembre 2017

Michel Wieviorka, quand le PCF structurait les positions syndicales

« Mais aujourd’hui, estime Michel Wieviorka, le PCF n’est plus que l’ombre de lui-même. Il ne peut plus apporter un principe de structuration à la CGT, faisant de ce syndicat un acteur souvent radical, mais toujours aussi capable de négocier et, comme avait dit Thorez, de savoir terminer une grève. La CGT est orpheline, ce principe de structuration lui manque et dès lors la laisse ouverte aux vents d’une radicalité sans rivages. Le PCF apportait symétriquement un principe d’unité à FO, permettant à des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
11 février 2017

PARDEM, Présidentielle, quel est l'objectif de Mélanchon ?

« JLM, nous dit le Pardem, n’identifie pas les causes réelles de la domination. il sous-estime le poids des traités, de la monnaie. S’attaquer aux dividendes ne remet pas en cause le pouvoir que la classe dirigeante veut conserver sur le crédit, la monnaie et les outils de production. JLM propose des scénarios alternatifs peu crédibles. Ses propositions manquent de radicalité : pour changer il propose avant tout d’essayer de ne pas changer (plan A).L’exagération de l’enjeu environnemental camoufle ceux du pouvoir et de la... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Robert Charvin, " drôle-de-gauche " et social-démocratie politicienne

« Ce petit monde, nous dit Robert Charvin, fervent adepte de la « démocratie du bavardage », admirateur de l’American Way of Life, pétri du « rêve américain », promoteur d’une pseudo « modernité » et d’un soi-disant dynamisme « innovateur » contre tous les « archaïsmes » (comme a pu y croire Max Gallo, par exemple, avec le Mitterrandisme), prétend vouloir la révolution (permanente si possible) sans la vouloir vraiment, promeut « l’engagement » citoyen mais sans prendre... [Lire la suite]
09 juillet 2016

Gustave Massiah, Bernard Ravenel, le PSU

« Les groupes qui le constituent, indique Gustave Massiah, viennent de tous les courants de la gauche. Ils en gardent les fondements culturels, mais ils se souviennent pourquoi ils ont quitté les organisations correspondantes. De la social-démocratie, ils rejettent les compromissions devenues insoutenables avec la guerre d’Algérie ; du communisme, ils retiennent l’idéal d’égalité, mais regrettent l’ignorance de la démocratie et le relativisme sur les libertés ; des courants de l’extrême gauche, de la palette des... [Lire la suite]
03 janvier 2016

Mireille Fanon-Mendès-France, racisme, xénophobie d'Etat...

« Je suis pour la pluralité d’expression, indique Mireille Fanon-Mendès-France, tant que cela reste sur une confrontation d’idées, de paroles ou lorsque cela s’exprime lors de débats, mais lorsque on en arrive à tuer des gens,on passe dans un autre paradigme. Celui d’une radicalité fascisante. Ces groupes ne peuvent exister. Néanmoins, je trouve assez curieux que ce gouvernement se focalise sur l’extrême droite française, il y a par exemple la ligue de défense juive, LDJ, qui agit depuis des années en toute impunité alors qu’elle... [Lire la suite]