14 janvier 2018

Abdellali Hajjat, Les inégalités structurelles fondées sur la classe et la race

« Les inégalités structurelles fondées sur la classe et la race, indique Abdellali Hajjat, opèrent lorsque les membres des classes populaires sont victimes de violences policières et lorsqu’ils sont interpellés et condamnés. Ces inégalités se produisent à la fois dans le traitement policier (contrôle, interpellation, garde-à-vue, poursuite, etc.) et le traitement judiciaire (mise en examen, comparution immédiate, type de peine, etc.). Les habitants des quartiers populaires ne sont pas paranoïaques : le... [Lire la suite]
24 octobre 2017

Remplacer la lutte des classes par la lutte des races

« Derrière l’usage des mots, nous dit l'article, et les contorsions langagières se joue en réalité une entreprise de substitution, et de démolition, qui vise à remplacer la lutte des classes par la lutte des races. Cette entreprise, entamée depuis quelques décennies, popularisée par la postérité des courants universitaires postmodernes nord-américains, s’inscrit dans un processus contre-révolutionnaire déniant toute possibilité d’émancipation collective. C’est l’affirmation identitaire, qui prend la place de la conscience de... [Lire la suite]
05 août 2017

Aline de Diéguez, les Palestiniens victimes d'un vieux code de théologie...

"Il en résulte, considère Aline de Diéguez, que les Palestiniens sont aujourd'hui les victimes collatérales de la rédaction d'un vieux code de théologie et de morale rédigé il y a plus de vingt-cinq siècles par les prêtres héréditaires d'une petite tribu de nomades du sud de l'actuelle Palestine. Or, le droit international ne connaît pas d'Etat dont la définition se fonderait sur la religion ou la race. Le droit international public s'appelle également le «droit des gens» – le jus gentium, au sens latin de gens, la nation, le peuple.... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Colette Guillaumin, la race n'existe pas ?

"Qu’en est-il aujourd’hui ?, interroge Colette Guillaumin. Depuis une dizaine d’années environ, nous sommes à une étape certainement cruciale de l’histoire de cette notion. Nous sommes au temps où quelques voix s’élèvent et disent : la « race » n’existe pas. Ces voix ne sont pas nombreuses, mais leur importance est considérable. Si, depuis son émergence, la notion de race n’a cessé de varier dans sa signification, cette étape a une importance pourtant particulière par le fait qu’elle est une tentative de... [Lire la suite]
05 avril 2017

Parti de la démondialisation, Existe-t-il un peuple guyanais ?

"Oui, le peuple français ne se caractérise par aucune distinction d’origine, de race ou de religion. L’indivisibilité du peuple français – le contraire du communautarisme - est une idée de philosophique politique fondatrice, constitutive de ce qu’est la France et son identité. L’indivisibilité du peuple est ce qui permet sa souveraineté. C’est une affaire très sérieuse. Considérer qu’il existe un « peuple guyanais », comme le fait stupidement cette ministre, c’est rejeter les Guyanais hors de France, c’est les considérer comme des... [Lire la suite]
02 janvier 2017

Fred Mazelis, Etats-Unis, vote de classe ou vote de race ?

« Ce ne sont pas seulement des travailleurs blancs, considère Fred Mazelis, qui ont été dégoûtés par la campagne identitaire d'Hillary Clinton, certains d'entre eux ayant voté pour Trump en guide de protestation ou par écœurement. Des millions de travailleurs noirs, hispaniques et immigrants sont restés chez eux (et certains ont même voté pour Trump), car ils étaient aussi dégoûtés par huit années d'inégalités croissantes et de guerre continue sous Obama, et par la promesse de Clinton qu'elle allait poursuivre cette politique.... [Lire la suite]
09 février 2016

Razmig Keucheyan - David Harvey et le marxisme

« Pendant près d'un siècle, indique Razmig Keucheyan, disons de la fin du XIXe siècle au dernier tiers du XXe, le marxisme a été le principal langage dans lequel s’est énoncé la contestation politique. Il a été la « colonne vertébrale » des pensées critiques, présent dans tous les secteurs, de l'économie au féminisme, en passant par la théorie de la culture ou les approches critiques de la question raciale. Bien entendu, l'influence du marxisme n'a pas été la même partout, sa profondeur a été variable selon les... [Lire la suite]
11 novembre 2015

Sur notre terre, une seule et même espèce : Homo sapiens

« Penser que, nous dit Dominique Stoppa-Lyonnet, parce que certains traits physiques sont quasi constants dans une population – en particulier la couleur de la peau –, les génomes des individus qui la composent sont identiques, et que cette identité les réunit en un groupe fermé, génétiquement ­distinct, est une extrapolation fallacieuse. C’est pourtant sur ce raisonnement erroné que repose le ­concept de race développé au XIXe siècle. Ce concept catégorise, classifie, mais surtout, au fond, hiérarchise les populations. Cette... [Lire la suite]
22 septembre 2015

Kevin Anderson, Marx, Etats-Unis et esclavage

« Le thème de la race et de la classe, nous dit Kevin Anderson, appliqué à la situation spécifique à laquelle font face les travailleurs aux États-Unis apparaît régulièrement dans les écrits de Marx sur la guerre civile. Mais on retrouve également cette thématique dans un passage du Capital, qui est également trop souvent négligé : « Dans les États-Unis du nord de l'Amérique, toute velléité d'indépendance de la part des ouvriers est restée paralysée aussi longtemps que l'esclavage souillait une partie du sol... [Lire la suite]
03 août 2015

Mireille Fanon-Mendès France, l'esclavage : sauver le stade ultime du capitalisme

«Si en 1849, écrit Mireille Fanon-Mendès France, il s’agissait de sauver le capitalisme organisé à partir de l’institutionnalisation de la race comme politique sociale, en 2015, il s’agit de sauver le stade ultime du capitalisme dans ses aspects financiers et économiques fondés sur une guerre sans fin aux peuples du Nord et du Sud. Il s’agit de ne plus reconnaître aucun droit aux êtres humains, le seul droit possible étant celui du système financier économique qui se protège des peuples par la mise en place d’une surveillance accrue... [Lire la suite]