25 septembre 2018

Frédérick Genevée, préface de la FRANCE ROUGE

« En tant que responsable des archives du PCF, indique Frédérick Genevée, j’ai répondu positivement à la sollicitation de l’éditeur et de l’auteur. Mais nous avons convenu d’un principe fort. Il s’agissait de leur livre et non de celui du PCF. Simplement parce que le PCF récuse toute forme d’histoire officielle et même institutionnelle. Bruno Fuligni est donc le seul auteur de cet ouvrage. Mon rôle s’est limité à lui permettre d’accéder aux documents conservés aux archives départementales de la Seine-Saint-Denis ou au siège... [Lire la suite]
29 juillet 2018

David North, l'héritage que nous défendons, Préface

« La « Lettre ouverte », indique David North, résume de façon concise les conceptions stratégiques du trotskysme qu'avaient désavouées Pablo et Mandel. Le pablisme a remplacé la caractérisation par le mouvement trotskyste du stalinisme comme contre-révolutionnaire par une théorie qui attribue à la bureaucratie du Kremlin et à ses agences un rôle historiquement progressiste et révolutionnaire. Plutôt que de travailler pour le renversement des régimes staliniens dans une série de révolutions politiques, les pablistes prévoyaient un... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Trotsky, sa place ne pouvait être occupée par quelqu'un d'autre

« Trotsky avait compris son rôle et considérait qu’il était essentiel comme jamais auparavant dans son histoire personnelle. Et là on parle de quelqu’un qui, en 1905, était président du Soviet de Pétrograd, qui en 1917, a dirigé avec Lénine la révolution russe et avait joué un rôle central dans l’insurrection d’octobre, qui plus tard se distinguera en tant qu’organisateur et stratège militaire à la tête d’une armée de cinq millions de soldats ouvriers et paysans, et en plus de tout cela, il a participé comme l’un des principaux... [Lire la suite]
17 février 2016

Le Monde Libertaire, autonomie pour chacun et entraide

« C'est souvent le manque d'organisation structurée, nous dit le texte, qui permet au premier quidam venu d'imposer son autorité et d'être proclamé, suivant les époques : roi, ayatollah ou président. Le fédéralisme libertaire reconnaît, dans toute société, une multitude d'individus et collectivités ayant chacun des aspirations particulières et un rôle propre. C'est pourquoi, l'autonomie la plus large doit être reconnue à chacun, ainsi que la possibilité de s'organiser, de se gérer et de s'administrer comme bon lui semble... [Lire la suite]