29 juillet 2018

JRCF, LREM, un parti de « fan » de Macron

« L’idéologie macroniste, indique JRCF, fait passer le changement permanent et la régression sociale pour une innovation et un progrès, alors qu’il s’agit juste de rendre les travailleurs plus malléables aux desiderata des capitalistes. Cela fait partie du changement de sens des mots par le capitalisme depuis un certain nombre d’années, mais qui atteint son apogée ici avec un parti se réclamant explicitement de la « start up nation », c’est-à-dire du monde managérial. Enfin, pour finir, il nous faut constater que LREM... [Lire la suite]
14 mars 2018

Le gouvernement des riches, par et pour les riches

« La régression sociale et démocratique, indique le Front Syndical de Classe, n'est pas une fatalité. Elle est imposée par un système qui ne connait plus que la barbarie en l'appelant modernité, et dont l’UE est l’arme létale continentale. Mais personne n’est « légitime » pour détruire les conditions de vie d’un peuple et rien n’est plus légitime, en démocratie, que de « mettre le monde du travail au cœur de la vie nationale », ainsi qu’y invitait le programme du CNR intitulé « Les Jours heureux ».... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Gustave Massiah, capitalisme et modernisation...

« Le capitalisme, indique Gustave Massiah, se présente comme porteur de modernité et de modernisation et rejette tous ceux qui le contestent comme tenants de l’immobilisme et du refus du changement. Et il est vrai que les changements imposés par le capitalisme sont porteurs de régression sociale. Mais on ne peut pas se contenter de répliquer : « il ne faut rien changer parce que ce sera pire ». Même si c’est très probable que les changements entraîneront une situation dégradée pour les travailleurs et les couches... [Lire la suite]
23 octobre 2017

Olivier Besancenot, croiser les traditions communistes et libertaires

« Je viens, indique Olivier Besancenot,d’une organisation trotskyste, la Ligue communiste révolutionaire ; c’est mon histoire et mon patrimoine, je l’assume. J’en garde beaucoup de choses, dont mon attache viscérale à la lutte contre la bureaucratie et pour l’internationalisme. Mais je me définis avant tout comme « militant révolutionnaire ». Car je crois, encore une fois, qu’aucun corpus défini (libertaire, guévariste, trotskyste…) ne peut prétendre avoir eu raison à lui seul contre tous les autres. Ceux qui... [Lire la suite]
03 octobre 2017

Vincent Carelli, Brésil, la résistance du peuple indien Guarani Kaiowa

« Mais, précise Vincent Carelli, en même temps, on vit en ce moment, à travers un coup d’Etat parlementaire, médiatique et juridique, une régression de la société brésilienne. Nous qui pensions proposer des politiques publiques de subventions au cinéma indien, en ce moment, on vit une crise politique et éthique gravissime au Brésil. Ce sont deux mouvements dans des sens vraiment opposés. En ce moment, nous sommes tous des Indiens. Tous les jours on prend conscience.. Le parlement a voté durant la nuit des mesures de régression... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Socialisme libertaire, Contre les ordonnances Macron

« Toutes les avancées sociales, indique l'article de Socialisme libertaire, que les travailleurs ont conquis depuis plus d’un siècle sont ainsi petit à petit diminuées. Les ordonnances Macron en généralisant l’inversion de la hiérarchie des normes (l’accord d’entreprise prévaut dans la majorité des cas sur la branche et dans certains cas l’accord d’entreprise prévaut sur le contrat de travail), en réduisant les instances de représentation du personnel, en simplifiant les procédures de licenciement, fragilisent gravement la... [Lire la suite]
04 octobre 2016

Jacques Cotta, en fait, mon général, tout ce beau monde est d'accord...

« A droite, constate Jacques Cotta, c’est la course à l’échalote. Il suffit qu’un prétendant à votre costume veuille par exemple une baisse d’impôts de 8% pour qu’un autre immédiatement demande 10. Il suffit que Sarkozy annonce la suppression de 400 000 postes dans la fonction publique pour que Le Maire en veuille 1 million, soit la mise à bas de tout fonctionnement possible de la Nation. Mais ces énarques qui n’ont sans doute jamais acheté leur baguette de pain eux-mêmes sont loin de ces basses réalités matérielles. Surenchère... [Lire la suite]
09 janvier 2016

Saïd Bouamama, Hollande et Valls, masquer les véritables raisons de leurs choix politioques

« C’est à ce niveau, indique Saïd Bouamama, qu’apparaît la responsabilité de Hollande et Valls pour ne parler que de la société française. La nécessité vitale pour eux de masquer les véritables raisons de leurs choix politiques et économiques les orientent vers une temporalité de court terme. Les grilles explicatives proposées sont en permanence conjoncturelles, de réaction à une situation, de mensonge sur les résultats logiques de leurs choix (qui eux sont bien structurels et inscrits dans la longue durée). Expliquer les guerres... [Lire la suite]