12 février 2018

Nick Beams, Marx et le renversement du système de profit

« Il ne peut y avoir, indique Nick Beams, un quelconque « ajustement » pacifique des classes dirigeantes capitalistes aux exigences de la classe ouvrière, parce que tout le système de profit sur lequel elles président est bousculé par une série de contradictions – la perspective que l’effondrement de tout le château de cartes financier s’effondrera, intensifiant les conflits commerciaux et monétaires, affaiblissant la confiance dans la stabilité du système monétaire international, sans parler de la menace montante de la guerre... [Lire la suite]
24 janvier 2018

Serge Quadruppani, victoire, l’enterrement du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes

« La disparition de la gauche de gouvernement, nous dit Serge Quadruppani, est le produit de la nouvelle étape capitaliste, dans laquelle s’affirme l’impossibilité du réformisme, compromis entre exploiteurs et exploités accordant quelques aises à ces derniers en échange de la poursuite de l’exploitation. Même si la classe de l’aliénation consumériste a encore de beaux jours devant elle, notamment en Chine, ce qui était le fond du réformisme, le rêve d’une classe moyenne universelle intégrant l’immense majorité de la population... [Lire la suite]
24 décembre 2017

Lutte ouvrière, réformisme ou perspectives révolutionnaires

« Il serait enfin illusoire, nous dit l'article, de penser que, même après les débâcles des partis issus du passé du mouvement ouvrier (du PCF en particulier), le combat pour les perspectives révolutionnaires face à celles du réformisme est arrivé à sa conclusion. Les luttes politiques entre les partisans de ces deux perspectives ont accompagné, sous des formes diverses, toute l’histoire du mouvement ouvrier. Même un regain important de la combativité ouvrière sur le terrain politique profitera autant, et sans doute plus dans un... [Lire la suite]
14 octobre 2017

Peter Schwarz, le capitalisme allemand et le fascisme

« En mai 1933, Trotsky écrivait: « Aucune politique du Parti communiste n’aurait bien sûr pu transformer la social-démocratie en parti de la révolution. Mais ce n’était pas non plus le but recherché. Il était nécessaire d’exploiter à fond la contradiction entre le réformisme et le fascisme – afin d’affaiblir le fascisme, affaiblissant en même temps le réformisme en démontrant aux ouvriers l’incapacité de la direction social-démocrate. Ces deux tâches se fondaient tout naturellement en une. La politique de la bureaucratie du... [Lire la suite]
09 août 2016

Peter Schwarz, Axel Honneth et l'idée de socialisme

« Honneth, nous dit Peter Schwarz, veut un « socialisme » exempt de mouvement social et de révolution préservant la propriété capitaliste et la concurrence. Il réchauffe les conceptions creuses et éculées du réformisme social qui ont à maintes reprises fait la preuve de leur faillite et de leur hostilité envers la classe ouvrière. Il préconise un « socialisme » comme celui que représente le SPD en Allemagne, le Parti socialiste en France et Syriza en Grèce et qui – au nom de « la liberté sociale et de l’équité » – impose les... [Lire la suite]
15 mai 2016

Karl Korsch, le "socialisme scientifique " et la philosophie

« Fin 19ème, indique le texte, le marxisme n'a aucune tâche révolutionnaire à résoudre. Les révisionnistes ont pour programme des réformes politiques, sociales et culturelles au sein de l'Etat, à la place de la révolution (lien avec les syndicats). Les marxistes orthodoxes vulgaires remettent à un avenir lointain le programme de la dictature du prolétariat, et dans les faits pratiquent le réformisme tout en le condamnant dans les congrès du parti. La première guerre mondiale va remettre la question de la révolution sociale à... [Lire la suite]
22 février 2016

Patrick Le Tréhontat, les coopératives, un instrument de lutte de classe ?

« Au  3e congrès de l’Internationale communiste (1921), indique Patrick Le Tréhondat, le congrès vote des « Thèses sur l’action des communistes dans les coopératives ». Les coopératives existantes dans les pays capitalistes y sont considérées comme « subordonnées à la politique de la bourgeoisie impérialiste », dépendance dissimulée derrière leur « apolitisme » et leur « réformisme ». Par conséquent, elles ne peuvent « à aucun  degré servir les buts révolutionnaires du... [Lire la suite]
18 février 2016

Roger Dangevile, Partis et Internationales

« La II° Internationale semble, indique Roger Dangeville, à première vue, faire un pas en arrière par rapport à la Ie qui, elle, formait une seule et même organisation internationaliste et regroupait sous une même direction parti politique et syndicat (cette unité était due à la faiblesse numérique des effectifs, dont la dispersion exigeait une liaison directe avec le centre). La II° Internationale s'attachera à fonder, dans tous les pays quelque peu développés, des partis politiques socialistes et des syndicats ouvriers de... [Lire la suite]
12 janvier 2016

Ernest Mandel, par François Vercammen

« Dès 1943-44, indique François Vercammen, Ernest développa pour la première fois – avec A. Léon et sous son influence – une analyse réfutant l’explication trop simpliste selon laquelle la trahison des directions réformistes serait la cause du retard dans l’émergence d’une situation révolutionnaire en Europe. Car ce qu’il faut expliquer, disait-il, c’est pourquoi les staliniens et les sociaux-démocrates renforçaient leur emprise politique et organisationnelle sur une classe ouvrière qui passait à l’offensive, en Italie et en... [Lire la suite]
12 décembre 2015

Ernest Mandel et la IVe Internationale

« Approfondissant sa réflexion, puisant aux grands débats du mouvement ouvrier du XXe siècle, travaillant en même temps à son Traité d’économie marxiste (publié en 1962), Ernest progressa dans l’élaboration d’un schéma stratégique pour la révolution socialiste dans les pays capitalistes développés d’Europe. L’interrogation, née pendant la période de guerre, revint en force : comment expliquer, afin de la battre en brèche, cette persistante domination réformiste sur la classe ouvrière ?Ernest va approfondir l’analyse... [Lire la suite]