14 juillet 2018

Kim Moody, les mémoires d'une base ouvrière dans les Amériques

« Au plus profond de la récession en 1982, indique Kim Moody, les syndicats industriels, qui avaient été les principaux initiateurs de rébellions de la base, de la mise sur pied de caucus afro-américains, de grèves sauvages et des refus d’entériner les contrats négociés par les élites syndicales, perdaient près de deux millions de membres. L’ère marquée par la combativité ouvrière et traversée par des mouvements sociaux de masse cédait la place à une nouvelle période, placée à l’enseigne du néolibéralisme, caractérisée par le... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Thierry Coville, Iran, les origines de la révolte

« Après une période de récession, indique Thierry Coville, la croissance de l’Iran est repartie à la hausse : elle a atteint 6% en 2016, puis 4% en 2017, un ralentissement imputable à la baisse du prix du pétrole. L’inflation, quant à elle, a ralenti passant de 30% en 2012 à 10% aujourd’hui.La situation macroéconomique s’est donc améliorée depuis 2016. L’accord sur le nucléaire a permis à l’Iran d’exporter son pétrole, ce qui représente 50% des recettes budgétaires du pays. Il peut désormais commercer plus facilement avec... [Lire la suite]
04 septembre 2017

Pierre Zamboni, le capitalisme, sa crise, l'Europe, la mondialisation...

« Historiquement, indique Pierre Zamboni, le processus de « construction européenne » est né de la nécessité, pour les bourgeoisies européennes, de surmonter les entraves de l’État-nation et les limites des marchés nationaux. Cette association d’impérialismes visait en même temps à se protéger de la concurrence des nouveaux géants économiques tels que les États-Unis et le Japon. Aujourd’hui, l’intégration européenne pâtit de l’inversion du processus d’intégration économique mondiale (« la mondialisation »),... [Lire la suite]
06 mars 2017

Tom Rossi, Etats-Unis, Discours sur l'état de l'Union

« Le premier discours sur l’état de l’Union de Barack Obama, indique Tom Rosssi, reste marqué par la crise financière de 2008. Les Etats-Unis sont parvenus à sortir de la récession à l’été 2009, mais en 2010, le chômage reste historiquement élevé, à 10%. Pour son premier «vrai» discours sur l’état de l’Union, il annonce vouloir «prendre 30 milliards de dollars» récupérés sur le plan de sauvetage des banques de Wall Street, qui ont déjà remboursé les aides reçues, pour permettre aux banques de proximité... [Lire la suite]
12 janvier 2017

Sebastien Laye, Etats-Unis, les guerres commerciales et des changes

« L'administration Trump, indique Sebastien Laye, s'engagera dans une normalisation monétaire au moins jusqu'à la prochaine récession ou correction financière. L'effet immédiat de ces politiques - déjà anticipé par les marchés sera double : une considérable appréciation du dollar et une importante fuite des capitaux vers les Etats-Unis. Les investisseurs internationaux n'auront plus aucune raison de maintenir leur argent en Europe, pour avoir des rendements faibles du fait de la politique de stérilisation monétaire maintenue face... [Lire la suite]
11 août 2016

Angela Davis, faire face au populisme d'extrême droite

« Il est vrai que nous qui sommes à gauche aux États Unis (mais c’est le cas aussi de certains cercles conservateurs), nous vivons avec stupéfaction la montée en puissance de Donald Trump et l’expansion de son influence. Celle-ci profite du fait que des secteurs clé des communautés de classe ouvrière blanche sont attirés par cette rhétorique politique simpliste, extrémiste et d’inclinaison fasciste. De façon analogue, une dangereuse attraction envers des personnages et partis d’extrême droite fait son chemin en Autriche, en... [Lire la suite]
13 novembre 2015

Immanuel Wallerstein, le capitalisme ne peut survivre en tant que système

« La crise systémique que je décris aujourd’hui, considère Immanuel Wallerstein, ne signifie pas qu’il y a des hauts et des bas mais que le capitalisme ne peut survivre en tant que système. Il ne peut plus se reproduire sur le mécanisme qui est le sien depuis plus de cinq cents ans. Ce qui se passe depuis les années 1970, c’est la fin d’un cycle B de Kondratieff (phase descendante après une phase A de longue durée de développement et de croissance – NDLR). On a épuisé totalement toutes les ressources y compris les débiteurs.... [Lire la suite]