23 octobre 2017

Yvon Quiniou, Lucien Sève, en Russie la révolution ne pouvait pas réussir

« Pourquoi, interroge Yvon Quiniou, recommencer ce qui a échoué si lamentablement ? Or la réponse est la suivante, et Lénine lui-même en a eu conscience tout à la fin de sa vie militante : le communisme (et même le socialisme comme transition à celui-ci) n’était pas objectivement possible dans les conditions matérielles où il a été tenté par Lénine et ce, selon Marx lui-même. Car, et c’est une grande idée de l’auteur du Capital, mais aussi du théoricien matérialiste de l’histoire et de ses transformations qu’il était,... [Lire la suite]
01 juillet 2017

Yvon Quiniou, révolution d'octobre, vit-elle encore ?

« Mais, précise Yvon Quiniou, il y un second degré de lecture qui est tout aussi intéressant, mais peut prêter à débat. Il s’agit de la façon dont cette expérience, qui a finalement échoué  plus de 70 ans après, aura été jugée politiquement par ceux qui la soutenaient dans les partis communistes de la 3ème Internationale ou, encore et c’est plus important, par les intellectuels et les hommes politiques d’aujourd’hui. En rappelant d’abord cette évidence : quelle qu’ait été la réalité positive de certains de ses aspects... [Lire la suite]
01 avril 2017

Yvon Quiniou, Lucien Sève, le rapport à Marx

« Mais d’abord, questionne Yvon Quiniou, qu’est-ce que le matérialisme, loin des préoccupations pratiques matérielles auxquelles le sens commun veut le réduire ? C’est une position intellectuelle qui affirme que la matière est première par rapport à la pensée humaine (ou l’esprit, ou la conscience), qu’elle la précédée dans le temps et qu’elle l’a produite. Celle-ci n’est par conséquent qu’une forme de la matière en évolution, parvenue à un haut degré de complexité et d’organisation, dépourvue de cette autonomie que nous lui... [Lire la suite]
20 février 2017

Yvon Quiniou, l'émancipation contre les aliénations

« Je passe, indique Yvon Quiniou, aussi un peu vite sur l’émancipation sociale, bien qu’elle soit fondamentale. Car sa définition est facile à comprendre : il s’agit de l’obtention de tous ces droits concrets en faveur des travailleurs qui ne figuraient pas dans la Déclaration de 1789, laquelle ne favorisait que la propriété bourgeoise. Leur absence empêchait l’homme au travail d’épanouir sa personnalité – ce qui définit une forme d’aliénation, j’y reviendrai – et ils ont été conquis par la lutte de classe syndicale et... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Yvon Quiniou, pourquoi le marxisme pourrait-il être obsolète ?

« Par contre, indique Yvon Quiniou, il y a une nouveauté, en un sens qu’il faut préciser et que Marx avait très bien anticipée (décidément, ce Marx!) : c’est la mondialisation capitaliste d’aujourd’hui. Celle-ci constitue la difficulté politique majeure pour un projet socialiste (ou communiste) de notre temps : la suppression économique des frontières (pour l’instant en Europe) a pour conséquence inouïe de supprimer largement les souverainetés politiques nationales. Se mettent en place des entités... [Lire la suite]
12 octobre 2016

Yvon Quiniou, Francis Combes vient d'écrire un beau livre

« Le communisme, nous dit Yvon Quiniou, y est fortement présent, pour une raison de fond, que je partage : celui-ci ne se réduit pas à une technique de gouvernement centrée sur la satisfaction des seuls besoins matériels des hommes envisagés collectivement, mais il vise à désaliéner les individus dans leur singularité en leur permettant de réaliser leurs plus hautes potentialités – celles-là mêmes que le capitalisme, y compris dans sa forme consumériste actuelle, étouffe en eux. Le matérialisme sur lequel il repose n’est... [Lire la suite]
23 octobre 2015

Yvon Quiniou, marxisme ? C'est l'hiver qui domine les esprits des commentateurs !

« Mais une  hirondelle, indique Yvon Quiniou, ne fait pas le printemps et c’est plutôt l’hiver qui continue à dominer les esprits des commentateurs quand ils parlent, en l’occurrence ne parlent pas, du marxisme. Qu’elle est loin donc l’époque où Le Monde pouvait, sous la plume de J. Lacroix, philosophe chrétien pourtant, faire l’éloge de Marxisme et théorie de la personnalité de L. Sève ou même, plus récemment, se faire l’écho du premier congrès international de la revue Actuel Marx (en 1995). Mais c’était un temps où... [Lire la suite]
26 mai 2015

Yvon Quiniou, Bertrand Russel, la morale et la politique...

« On comprend alors, nous dit Yvon Quiniou, comment la morale se constitue comme une illusion à partir même des désirs qui la sous-tendent et l’alimentent : elle a pour fonction de porter à l’absolu un système de valorisations purement éthiques et donc relatives, en l’habillant indûment d’une portée ou d’une valeur universelle : « La morale, dit-il, est une tentative pour donner une importance universelle, et non simplement personnelle, à certains de nos désirs »[18], ce qui en fait une stratégie... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
23 mai 2015

Yvon Quiniou, la politique ? des valeurs qui lui imposent ses fins !

« Mais, écrit Yvon Quiniou, cela veut dire aussi qu’il faut rompre clairement avec l’ubris d’une politique portée à l’absolu et qui n’aurait de compte à rendre qu’à elle-même. Marx, dont nous nous réclamons, mais dans une fidélité à son formidable message émancipateur qui n’a rien d’aveugle, n’a pas échappé à ce défaut, ni les « marxistes » qui se sont réclamés de lui : croire que la politique est première et qu’elle est à elle-même sa propre vérité ou détient en elle-même sa propre justification. La politique... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 mai 2015

Marx, c'est la nature qui rend possible une histoire humaine...

« C’est ainsi que la pensée, dit Yvon Quiniou, est une fonction du cerveau, donc une propriété de la matière parvenue à un degré très haut d’organisation – ce que toute la biologie moderne ne fait que confirmer : l’« esprit » n’existe pas au sens d’une substance spirituelle. Et quand Marx, dansL’idéologie allemande, expose sa conception pleinement historique de l’homme en insistant sur la production des moyens d’existence grâce à laquelle les hommes se sont différenciés effectivement, dans le temps de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,