03 février 2018

Gaspard Koenig, la propriété de soi par rapport aux données

« Pour le moment, indique Gaspard Koenig, l’être humain est spolié ! Nous lui redonnons la possibilité de ne pas l’être, et d’ailleurs de ne pas se vendre. Le droit de propriété permet d’être dans le marché, mais aussi de ne pas y être. Donner aux gens les outils monétaires est quelque chose que les puissants rejettent au nom de grands arguments sur la dignité humaine, car cela met en fait à mal leur propre pouvoir. Je le redis, Facebook fait actuellement 4 milliards de profits par trimestre sur notre dos, en... [Lire la suite]
28 janvier 2017

Bruno Guigue, la gauche, pas la contrefaçon, la vraie !

« Cette gauche, la vraie, considère Bruno Guigue, contrairement à cette contrefaçon qui se donne en spectacle à la télévision, prend au sérieux le droit des nations à disposer d’elles-mêmes. Elle sait que, sans l’indépendance nationale, la souveraineté populaire n’est qu’un leurre. Son patriotisme ne l’éloigne pas de son internationalisme, car elle revendique pour chaque pays le droit de suivre sa voie dans le respect des autres. Elle ose s’attaquer aux structures de la domination capitaliste, elle en prend le risque, au lieu de... [Lire la suite]
30 octobre 2016

Jean Penichon, forces de "l'ordre" au service des "puissants"

« N’est-ce point, interroge Jean Penichon, parce qu’ils font partie intégrante du dispositif au service d’un État chargé de protéger les puissants, ceux qui décident parce qu’ils possèdent, que dans la société d’aujourd’hui on les appelle les forces de « l’ordre ». Puisque, selon nos adversaires, remettre en cause les « droits » des plus fortunés, cela serait forcément du « désordre » ? Mais ce statut spécial n’explique pas pourquoi leurs rassemblements ne donnent lieu à aucune... [Lire la suite]
22 août 2016

Joseph Stiglitz, mondialisation, changer les règles du jeu

« La mondialisation, conclut Joseph Stiglitz, n'est évidemment qu'un élément de la situation, l'innovation technologique en est un autre. Cette ouverture et ces bouleversements étaient supposés nous enrichir, mais les gouvernements des pays avancés n'ont pas fait grand-chose pour que leurs bénéfices soient plus équitablement partagés. Au contraire, ils ont favorisé une restructuration des marchés qui a creusé les inégalités et nui à l'économie dans son ensemble. La croissance a fléchi tandis que les règles du jeu ont été... [Lire la suite]
06 août 2016

Robert Charvin, la culture du compromis n'est pas celle des puissants

« Ce sont les puissances occidentales, indique Robert Charvin, c’est-à-dire les États qui ont le moins à craindre pour leur sécurité et leur développement en raison de leur force, qui donnent ce « ton » délétère aux relations internationales. C’est précisément parce qu’ils ont à leur disposition des moyens (en argent et en armes) supérieurs aux autres qu’ils récusent la négociation ou violent ses conclusions. La culture du compromis n’est pas celle des puissants, car même la violence armée depuis des siècles leur est... [Lire la suite]
13 mai 2016

PARDEM ou Parti de la démondialisation

"Plus de la moitié des membres du Conseil national ont été engagés ou le sont encore dans la vie associative, avec ou sans responsabilités particulières. Ils agissent ou ont agi dans des associations à vocation sociale, culturelle ou écologique. On peut citer l’UFAL (Union des familles laïques), Attac, des radios locales ou radios libres, des comités de quartier, des associations de parents d’élèves, des mouvements féministes, des associations de solidarité avec la Palestine.Un peu plus de la moitié d’entre eux, avant de s’engager au... [Lire la suite]
24 février 2016

Elisée Reclus, les adorateurs du Dieu Capital et la peine de mort

« Mais il est encore une autre cause, indique Elysée Reclus, qui défend à la société bourgeoise de prononcer la peine de mort. C’est qu'elle-même tue et tue par millions. S’il est un fait prouvé par l’étude de l’hygiène, c’est que la vie moyenne pourrait être doublée. La misère abrège la vie du pauvre. Tel métier tue dans l’espace de quelques années, tel autre en quelques mois. Si tous avaient les jouissances de la vie, ils vivraient comme des pairs d’Angleterre, ils dépasseraient la soixantaine, mais condamnés pratiquement soit... [Lire la suite]
20 août 2015

Ernst Lohoff et Norbert Trenkle, du capitalisme fordiste au capitalisme financier

« Selon les deux auteurs, la revendication du partage des richesses exerce une séduction immédiate, mais s’agissant du type de richesses dont il s’agit en régime capitaliste, cette revendication est en réalité peu sensée. Elle simplifie en faisant comme si le partage avait été essentiellement remis en cause à un niveau politique ou en quelque sorte trahi. Du capitalisme fordiste au capitalisme financier, ce qui fut déterminant c’est l’évolution de la productivité technique et les difficultés induites à élargir les marchés en... [Lire la suite]