22 février 2018

Bernard Sengayrac, L'Utopie semble aujourd'hui sortir du purgatoire !

« Nous assistons, constate Bernard Sengayrac, au retour de réflexions, d'essais, de parutions, de débats autour de la notion d'utopie. Philosophes, sociologues, journalistes, universitaires, proposent leur vision d'un monde idéal [« Utopie » : pays imaginaire où un gouvernement idéal règne sur un peuple heureux (Cf. Le Petit Robert)]. L'Utopie semble aujourd'hui sortir du purgatoire où elle était confinée depuis Thomas More et plus récemment dans le programme du PSU dans les années 1970. Parce que celui qui ne rêve pas, devient... [Lire la suite]
05 février 2017

Xavier Vigna, Classe ouvrière, une histoire de luttes et de révoltes

« Le groupe Socialisme ou Barbarie observe le monde ouvrier, nous indique l'article. Daniel Mothé témoigne sur la vie à l’usine Renault. Cornélius Castoriadis observe les résistances à la rationalisation du travail et analyse les grèves ouvrières. Il insiste sur l’auto-organisation des ouvriers dans la lutte. « C’est parce que leur situation dans la production créée entre eux une communauté d’intérêts, d’attitudes et d’objectifs s’opposant irrémédiablement à ceux de la direction que les ouvriers s’associent spontanément, au... [Lire la suite]
20 novembre 2016

Gustave Massiah, le PSU a été un espace d'élaboration

« Le PSU a été un espace d’élaboration. Rappelons, parmi beaucoup d’autres, les travaux sur la nouvelle classe ouvrière de Pierre Belleville et ceux de Serge Mallet, les paysans travailleurs de Bernard Lambert, les alliances de classes de Nicos Poulantzas. Sans oublier les travaux de Pierre Naville. Et aussi l’ouverture du PSU au mouvement des femmes, aux jeunes, aux migrants, aux habitants, aux « minorités ». Le PSU a aussi bien perçu l’importance de la dimension géopolitique en reliant les confrontations Est-Ouest et les... [Lire la suite]
09 juillet 2016

Gustave Massiah, Bernard Ravenel, le PSU

« Les groupes qui le constituent, indique Gustave Massiah, viennent de tous les courants de la gauche. Ils en gardent les fondements culturels, mais ils se souviennent pourquoi ils ont quitté les organisations correspondantes. De la social-démocratie, ils rejettent les compromissions devenues insoutenables avec la guerre d’Algérie ; du communisme, ils retiennent l’idéal d’égalité, mais regrettent l’ignorance de la démocratie et le relativisme sur les libertés ; des courants de l’extrême gauche, de la palette des... [Lire la suite]
19 mai 2016

Patrick Silberstein, Bernard Ravenel et le PSU

« Bernard Ravenel, nous dit Patrick Silberstein, parle du PSU comme d’un «  chaudron  » , c’est-à-dire, d’un parti où les cultures politiques nombreuses et diverses ont pu se mélanger, un peu, beaucoup, passionnément, voire pas du tout, pour qu’émerge une nouvelle culture commune, autogestionnaire et révolutionnaire. Un melting-pot, ça marche où ça marche pas. Nul ne peut penser que la construction d’une telle culture commune puisse se monter, sans confrontations à la fois idéologique et pratique, comme un mécano. La... [Lire la suite]
17 avril 2016

Robi Morder, CGT 1970, la démarche autogestionnaire...

« La question de la gestion ouvrière n’est pas neuve dans la CGT, considère Robi Morder. C’est autour de 1920 que la CGT invente la « nationalisation industrialisée » associée à une gestion conjointe tripartite. Au moment de la Libération,  une démarche locale autogestionnaire (même si le terme n’est pas utilisé) existe dans les usines réquisitionnées, avec des comités mixtes à la production, des comités d’entreprise. Mais elle est en en contradiction avec la stratégie nationale officielle. Quand le thème de... [Lire la suite]