21 juillet 2017

Macron, un état d'urgence pour garder l'état de droit et le capitalisme

"Si Macron, nous dit Francis Dubois, tente d'ériger un Etat policier permanent en France, c'est parce qu'il sait que l'opposition des travailleurs sera d'une toute autre envergure que celle des anciens satellites du PS. Il n’a pas de soutien populaire pour sa politique d’austérité et de guerre, c’est ce qu’a montré l’abstention massive à l’élection législative. LRM n’a obtenu en tout les voix que de 16 pour cent des inscrits.Une forte partie de la population et de la jeunesse est ouvertement hostile à la politique de LRM ; une... [Lire la suite]
15 juin 2017

Alexandre Lantier, Mélenchon, le verdict des urnes est sans appel

"La banqueroute de Mélenchon, considère Alexandre Lantier, est celle du populisme antimarxiste affiché dans son livre de campagne, L'ère du peuple. Il y déclare que l'ère du socialisme et de la classe ouvrière est révolue, qu'il ne faut pas distinger la vraie gauche de la fausse, et que sa révolution citoyenne n'est pas « l'ancienne » révolution socialiste internationale prônée par les bolchéviks sous la direction de Lénine et de Trotsky. C'est fondé entièrement sur les théories postmodernistes qui dominaient l'époque à laquelle le PS... [Lire la suite]
14 juin 2017

Alexandre Lantier, contradictions du capitalisme et crises révolutionnaires

"L'élection de Trump, nous dit Alexandre Lantier, sur un programme de nationalisme et de guerre, le discrédit des politiques d'austérité européennes et la poussée de l'UE vers une politique militaire indépendante des Etats-Unis témoignent tous d'une crise révolutionnaire du capitalisme. L'ordre mondial capitaliste ressorti de la Deuxième Guerre mondiale et de la restauration du capitalisme par la bureaucratie stalinienne en URSS s'effondre. Les appareils syndicaux et les satellites politiques du PS, qui depuis longtemps encadrent et... [Lire la suite]
13 juin 2017

Matthieu Croissandeau, le PS est mort parce qu'il est dépassé...

"Le PS est mort, considère Matthieu Croissandeau, parce qu’il est dépassé. Imaginé il y a près d’un demi-siècle par François Mitterrand, le parti d’Epinay n’est plus adapté. L’ancien président de la République avait su faire taire les ego et rassembler les contraires pour en faire un formidable instrument de conquête du pouvoir. Mais maintenant qu’il est devenu une régulière machine à perdre, c’est chacun pour soi et moi d’abord. Ici et là, montent déjà des ambitions pour se partager les décombres. L’heure de la vente à la découpe a... [Lire la suite]
13 mai 2017

ANC, Macron dans la foulée du PS

"Au fond, indique l'ANC, le PS avec Macron veut renouer avec son histoire celle qui lui a fait tant de fois gérer le pays avec la droite pour le plus grand bien du grand patronat et pour le malheur des peuples qui ont eu à endurer les guerres qu’il a engendré de Clémenceau (modèle de Valls) au Guy Mollet de la guerre d’Algérie en passant par le Blum celui qui approuva les accords de Munich et refusa d’aider la république espagnole attaquée par les fascistes de Franco. Dans cette histoire, 1936 et 1981-1982 apparaissent comme des... [Lire la suite]
08 mai 2017

Danielle Bleitrach, l'opération Hamon, Macron, Le Pen...

"Mais, indique Danielle Bleitrach, que le PS ait poussé jusqu’au bout sa pratique nocive en maintenant un candidat, Hamon, dont la seule vocation a été d’empêcher Mélenchon d’accèder au second tour et donc de s’assurer que le piège fonctionnerait bien en faveur de Macron montre qui était leur véritable ennemi parce que la plus élémentaire des additions prouve que Hamon + Mélenchon font 27 % alors que Macron ne représentait que 23% et donc que cela éliminait de fait madame Le Pen, ce qui les inquiétait beaucoup. Que ce soit ceux... [Lire la suite]
28 avril 2017

Parti de l'égalité socialiste, boycott actif des présidentielles

"Avec l'élimination des candidats PS et LR au premier tour, nous dit le Parti de l"égalité socialiste, la France vit un effondrement historique du duopole bourgeois qui a gouverné le pays depuis un demi-siècle. Le fait que c'est Macron et Le Pen qui sont parvenus au second tour démontre qu'une confrontation sans merci se prépare au courant du quinquennat à venir entre le président et la classe ouvrière, sur fond de colère sociale explosive contre le chômage, l'austérité, et la montée des inégalités économiques.L'appel du PES pour un... [Lire la suite]
24 avril 2017

PRCF, ne pas voter pour le chouchou du grand capital

"Pour autant, indique le PRCF, alors que la droite (Fillon, Juppé, etc.) et le PS appellent déjà à voter Macron, le PRCF ne cautionnera pas par son vote ce candidat dont la politique ultra-maastrichtienne vise à dissoudre la nation, à accompagner les guerres US, à pulvériser tous les acquis sociaux… Donc à nourrir le FN qui se nourrit de toutes ces trahisons sociales et nationales pour usurper et dévoyer la référence à la nation..." Reprenons le commentaire du PRCF... Michel Peyret      #Présidentielle2017 –... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
31 mars 2017

Jean-Louis Cailloux, quand Robert Hue se "macronise" !

« Déjà R.Hue, rappelle Jean-Louis Cailloux, a soutenu Hollande dès la primaire du PS en 2012 alors que ce dernier était, mis à part Valls, le plus à droite des candidats. De là à transformer Macron en progressiste? Macron est le candidat entièrement promotionné par la majorité des milliardaires qui possèdent la presse écrite et télévisuelle. Macron n’est pas un inconnu, il vient d’être ministre de Hollande de 2014 à 2016. Il a porté des réformes très favorables aux patrons contre les salariés, il est l’auteur d’une partie de la... [Lire la suite]
14 mars 2017

Alex Lantier, la banqueroute des régimes capitalistes

« Avant tout, constate Alex Lantier, le PS a imposé puis renouvelé l'état d'urgence face à des attentats en France et en Belgique en 2015-2016. Il a caché puis minimisé l'importance du fait que ces attentats provenaient de réseaux terroristes islamistes instrumentalisés par la France et d'autres puissances de l'OTAN dans leur guerre contre la Syrie. Le PS a ensuite imposé une loi sur le renseignement qui permet une surveillance généralisée de la population, et participé à l'hystérie politico-médiatique contre les musulmans qui... [Lire la suite]