06 août 2018

Irène Omélianenko, Pierre-Joseph Proudhon

« Sa vie, indique Irène Omélianenko, avait déjà été intense : né pauvre dans un faubourg de Besançon, il a commencé sa carrière comme conducteur de bœufs à l'âge de 8 ans, puis ouvrier pour aider son père endetté. Ses talents ont été découverts tardivement. Doté d'une bourse, il a étudié avec frénésie pour exercer tous les métiers : typographe, bachelier à 29 ans, patron d'imprimerie, patron ruiné, avocat d'affaires d'une société de bateliers, philologue puis économiste. Élu député, il s'en est pris aux représentants... [Lire la suite]
27 juillet 2018

Vincent Ortiz , Robespierre, le grain de sable dans l’engrenage

« La question sociale, indique Vincent Ortiz, occupe bientôt le devant de la scène, et le droit de propriété devient un enjeu crucial. Les députés défendent dans leur écrasante majorité le droit illimité de propriété. Robespierre dénonce ce droit comme étant « le droit de dépouiller et d’assassiner ses semblables » ; il ajoute : « nul homme n’a le droit d’entasser des monceaux de blé à côté de son semblable qui meurt de faim ». Il prône une nécessaire limitation du droit de propriété ; sans quoi, dit-il,... [Lire la suite]
25 avril 2018

Caroline Becker, manuscrits du Mont-Saint-Michel

« Au-delà de la question de la légitimité, indique Caroline Becker, « l’État n’apporte pas de preuves de sa propriété », selon maître Biget. Si ces manuscrits ont bien été réalisés au Mont Saint-Michel, les avis divergent concernant leur présence au Mont lors de la Révolution. Pour maître Biget, les manuscrits ne se trouvaient déjà plus dans l’abbaye à cette période. Lors de deux inventaires effectués après la Révolution — dont le premier en 1795 — les ouvrages étaient tamponnés, comme c’est le cas pour les manuscrits... [Lire la suite]
11 mars 2018

Léon Trotsky, Marx et Engels, Prendre le pouvoir en main

« Renverser l’ancien pouvoir, indique Léon Trotsky, c’est une chose. Prendre le pouvoir en main, c’en est une autre. La bourgeoisie, dans une révolution, peut s’emparer du pouvoir non point parce qu’elle est révolutionnaire, mais parce qu’elle est la bourgeoisie : elle a en main la propriété, l’instruction, la presse, un réseau de points d’appui, une hiérarchie d’institutions. Il en est autrement pour le prolétariat : dépourvu de privilèges sociaux qui existeraient en dehors de lui-même, le prolétariat insurgé ne peut compter que... [Lire la suite]
07 mars 2018

Francis Velain, PCF, le 38ème congrès

« Si le 38ème congrès, indique Francis Velain, peut être l’occasion d’un sursaut qui puisse nous projeter vers un renforcement de la perspective communiste, il peut aussi nous ramener au XIXe, c’est-à-dire à toutes les fausses et mauvaises « bonnes théories » et pratiques qui furent si durement et pas totalement extirpées de l’organisation communiste, que ce soit en matière de formes de propriété, de conception de luttes et de rassemblement. Quand l’humanité dimanche republie le Manifeste le plus urgent à relire c’est... [Lire la suite]
11 février 2018

David North, entretien avec Adam Stromme

« Le marxisme, indique David North, est controversé parce qu’il avance une théorie de l’histoire qui affirme le caractère transitoire de l’ordre économique existant. Dans la mesure où il s’inspire de Hegel, le marxisme soutient que tout ce qui existe mérite de périr. Tout ce qui vient au monde porte en germe sa propre disparition. Mais contrairement à l’hégélianisme, le marxisme n’avance pas que des prophéties. Il dévoile les contradictions économiques réelles et existantes qui produisent des crises et créent les prémisses de la... [Lire la suite]
11 février 2018

Michel Husson, Bernard Friot, Un modèle de socialisme inachevé

« Bernard Friot, indique Michel Husson, renoue avec le débat sur les « modèles de socialisme » dont il faut bien reconnaître qu’il a perdu de son actualité et qu’il est au point mort depuis au moins deux décennies. C’est assurément à mettre à son crédit mais Friot ne fait aucune référence aux débats passés sur ce sujet[9] et présente un projet incomplet, voire incohérent. Friot se borne souvent à construire un lexique spécifique pour désigner des notions déjà largement travaillées. Il parle par exemple de propriété... [Lire la suite]
27 décembre 2017

Frédéric Lebaron, la « Révolution » néolibérale

« Á travers le « communisme », indique Frédéric Lebaron, autant que l’Union soviétique et les partis qui s’en réclament, c’est en fait l’ensemble des institutions issues de l’ordre « keynésien » qui font l’objet d’une forme de disqualification, qu’on pourrait dire « par contamination ». La notion de « propriété collective » est victime d’un discrédit proportionnel à la violence des expériences de « collectivisation ». Par suite, la propriété publique, les biens publics, l’intervention régulatrice de l’État apparaissent comme... [Lire la suite]
30 octobre 2017

Quentin Ravelli, le droit des brevets et le traitement des malades

« On rappelle, nous dit l'article, ce que c’était. À la fin des années 1990, l’Afrique du Sud paie un lourd tribut au Sida. Le pays de Nelson Mandela inscrit alors, dans sa loi, la possibilité d’importer des médicaments à moindre coût, de produire des génériques, en contournant le droit des brevets. Mais 39 groupes pharmaceutiques portent plainte, sûrs de leur bon droit. Ils reçoivent d’ailleurs le soutien du gouvernement américain et de la Commission européenne : la propriété (intellectuelle, ici) d’abord ! Et tant pis pour les... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Bernard Friot, Il y a un productivisme du capitalisme

« Le productivisme de la société, souligne Bernard Friot, c’est une expression qui est trop vague. Il y a un productivisme du capitalisme, parce que le Capital repose sur la mise en valeur permanente de la propriété lucrative, l’accumulation du capital. Et cette accumulation du capital se fait par l’extraction de la valeur produite par le travail quelle que soit l’utilité sociale de ce qui est produit et quelle que soit l’empreinte écologique de ce que l’on produit. Quand on produit dans cette indifférence-là, évidemment qu’il y... [Lire la suite]