29 août 2018

Adieu Nicolas Hulot... On te regrettera pas ! (vidéo 2'53)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2106     Bonjour à toutes et à tous, Nicolas Hulot n'avait pas su choisir en 2007 entre le Sarkonazi et la ségolène, rien que ça prouve qu'il n'était pas dans le camp du prolétariat. Et en plus, il a été chez Macron qui est encore pire que Sarko ! Donc c'est une ordure ! Par ailleurs, il prétendait à la fois vouloir réduire à 50%, en 2025, la part du nucléaire dans l'électricité, et vouloir que toutes les bagnoles soient électriques. S'il n'a pas vu la contradiction,... [Lire la suite]
13 juillet 2018

La révolte de Mai-68 se nourrit de pensées libertaires.

« La rue et l’affrontement avec la police, indiquent l'article, permettent aux jeunes prolétaires de se rassembler. Les manifs sauvages permettent de sortir de l’encadrement des syndicats et des gauchistes. Mais seules les luttes du prolétariat dans les lieux de production peuvent déclencher une révolution. Les libertaires refusent d’intervenir dans les entreprises pour servir leur propagande. Ils incitent plutôt les travailleurs à s’exprimer par eux-mêmes. Henri Simon tente de partir des problèmes concrets pour ensuite... [Lire la suite]
08 juin 2018

Critique sociale, Karl Liebknecht et la lutte antimilitariste

« Karl Liebk­necht , indique l'article, est sur­tout très engagé dans la lutte anti­mi­li­ta­riste. La bro­chure qu’il écrit à ce sujet, Mili­ta­ris­mus und Anti­mi­li­ta­ris­mus, énonce qu’il « n’y a pour le pro­lé­ta­riat de chaque pays qu’un véri­table ennemi : la classe capi­ta­liste qui l’opprime et l’exploite ». Liebk­necht y est égale­ment cri­tique de la direc­tion du SPD, écri­vant que « le parti, en dépit de ce qu’il a pu faire dans le domaine de la pro­pa­gande anti­mi­li­ta­riste, n’a encore... [Lire la suite]
11 mai 2018

Gregory Claeys, si je vois en Marx un utopiste...

« Vers 1845-1846, indique Gregory Claeys, Marx élabore sa théorie déterministe, qui postule l’inévitabilité de la révolution prolétarienne, de la dictature du prolétariat et enfin, à travers elle, de l’avènement de la société communiste. Compte tenu de l’échec de cette théorie, l’appellation de « socialisme scientifique » apparaît désormais confuse et obsolète. Si je vois en Marx un utopiste, c’est donc tout d’abord au sens positif du terme : la capacité à envisager un avenir lointain, pour y interroger une... [Lire la suite]
17 mars 2018

Samir Amin, Le Manifeste communiste et le capitalisme

« Marx et Engels, indique Samir Amin, au contraire, suggèrent fortement – dès l’époque du Manifeste – que le capitalisme ne constitue qu’une brève parenthèse dans l’histoire de l’humanité. Pourtant le mode de production capitaliste n’avait alors guère dépassé les frontières de l’Angleterre, de la Belgique et d’une petite région du nord de la France et de l’ouest de la Westphalie prussienne. Ailleurs dans toute l’Europe rien de comparable. Néanmoins Marx imaginait déjà que se produiraient rapidement des révolutions socialistes.... [Lire la suite]
11 mars 2018

Léon Trotsky, Marx et Engels, Prendre le pouvoir en main

« Renverser l’ancien pouvoir, indique Léon Trotsky, c’est une chose. Prendre le pouvoir en main, c’en est une autre. La bourgeoisie, dans une révolution, peut s’emparer du pouvoir non point parce qu’elle est révolutionnaire, mais parce qu’elle est la bourgeoisie : elle a en main la propriété, l’instruction, la presse, un réseau de points d’appui, une hiérarchie d’institutions. Il en est autrement pour le prolétariat : dépourvu de privilèges sociaux qui existeraient en dehors de lui-même, le prolétariat insurgé ne peut compter que... [Lire la suite]
08 mars 2018

Peter Schwarz, Italie, la montée de l'extrême droite, du fascisme

« Cet effondrement, indique Peter Schwarz, de la «gauche» officielle et de ses appendices de pseudo-gauche démontre que la lutte contre la montée de l'extrême droite et le tournant des élites dirigeantes vers la guerre, le fascisme et la dictature ne peut être stoppée que par un mouvement socialiste révolutionnaire de la classe ouvrière. Avec la montée des grèves et des manifestations ouvrières à travers l'Europe ainsi qu'en Asie et aux États-Unis, les conditions pour l'émergence d'un tel mouvement mûrissent au niveau... [Lire la suite]
08 mars 2018

La Révolution et l'évolution de la forme de l'Etat

« Présentée de cette façon, nous dit l'article, cette analyse représente l'évolution de la forme de l'État sur une échelle de temps étendue. En pratique, le moment révolutionnaire, qui est le théâtre d'une lutte de classe extrême entre la bourgeoisie et le prolétariat mondial, donne une forme transitoire d'État : la "dictature du prolétariat". Ce nouvel État ouvrier est l'organisation que se donnent les travailleurs pour mater toute contre-révolution capitaliste et... [Lire la suite]
08 mars 2018

Ernest Mandel, envisager que le prolétariat puisse prendre le pouvoir, une gageure !

« Dans le cours de l'histoire, rappelle Ernest Mandel, toutes les autres classes sociales, quand elles s'emparèrent du pouvoir de l'État, détenaient déjà dans leurs mains le pouvoir effectif, économique, intellectuel et moral dans la société. Il n'y a pas un seul exemple, avant celui du prolétariat, d'une classe sociale qui ait pris le pouvoir, alors qu'elle était encore opprimée des points de vue économique, intellectuel et moral. En d'autres termes, c'est presque une gageure, que d'envisager que le prolétariat puisse prendre le... [Lire la suite]
21 février 2018

CCI, Marx, la classe ouvrière et le capitalisme

« La classe ouvrière, indique l'article de CCI, la classe exploitée créée par le capitalisme, est la seule classe révolutionnaire car sa lutte contre l’exploitation et sa capacité à abolir toute exploitation répondent à la nécessité historique de l’humanité de libérer les forces productives des entraves des rapports de profit et du terrible cycle: “crise-guerre-reconstruction-crise”, dans lequel le capitalisme en décadence l’a enfermée. Les ouvriers, esclaves salariés du capitalisme, sont les fossoyeurs de tous les esclavages,... [Lire la suite]