17 mars 2018

Robert Bibeau, Italie, l'arnaque électoraliste

« Le plus déconcertant dans cette arnaque électoraliste, indique Robert Bibeau, c’est que depuis plus de cent ans tous les partis politiques – de gauche comme de droite – pourvu qu’ils se plient aux règles écrites et non écrites de l’exercice démocratique – participent avec entrain à ce baratin. Quelle désolation que de voir les réformistes gauchistes afficher leur soumission à l’ordre démocratique bourgeois et faire la promotion des mascarades électorales, alors que les ouvriers sont invités à désarmer ! La go-gauche se prête à... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Maurice Fayolle, les anarchistes et la notion de pouvoir

« Dans le long cheminement de l'Histoire humaine, indique Maurice Fayolle, un jour vint où un guerrier vainqueur eut l'idée, non plus d'exterminer son adversaire vaincu, mais de le capturer et de le réduire en esclavage, afin de le contraindre à travailler à son profit. Ce jour là est né ce phénomène social qu'on nomme l'aliénation. L'aliénation se définit comme étant la perte de la liberté naturelle à laquelle tout être humain peut prétendre. Liberté de mouvement, de pensée, de décision et d'exécution, dont la dépossession... [Lire la suite]
23 avril 2017

Karl Marx, Antoine Artous, réfléchir sur le travail et son enjeu...

"Avec l’automatisation, nous dit Guy Carassus, des procès productifs supportée par des machines outils qui intègrent des gestes de la main outillée, il voyait poindre à long terme l’exigence d’un développement des capacités humaines d’intervention dans ces processus pour que les travailleurs puissent les mettre en œuvre efficacement et les maîtriser totalement. D’une certaine manière, cette vue prospective relevait d’une anticipation prémonitoire face aux enjeux auxquels nous confrontent aujourd’hui l’intégration de l’intelligence... [Lire la suite]
14 janvier 2017

Confédération Nationale du Travail, le capitalisme est profondément sexiste

« Preuve s’il en est, indique le communiqué, que le capitalisme est profondément sexiste, car c’est un système qui se base sur l’oppression de groupes désignés arbitrairement par lui comme étant les maillons faibles qui grippent sa vision d’une société organisée sur l’unique course au profit. Le capitalisme se fonde sur la logique du bouc émissaire, de l’exclusion : sexisme donc, mais aussi racisme, haine du prolétaire, stigmatisation des personnes privées d’emploi, âgées, malades et/ ou handicapées, comme... [Lire la suite]
16 juin 2016

Robert Bibeau, Détruire de fond en comble l'Europe capitaliste !

"D’abord, indique Robert Bibeau, tout prolétaire conscient sait que la mondialisation de l’économie est inscrite dans les gènes du capital comme Marx nous l’a enseigné. Le refus de l’Europe, de l’euro, de la mondialisation, de l’internationalisation des échanges, est une futilité à laquelle seuls le petit capital non monopoliste et ses affidés de la petite bourgeoisie gauchiste croient mordicus. Le choix pour la classe ouvrière ne se pose pas dans les termes de « pour ou contre l’Europe », mais bien en termes de... [Lire la suite]