20 mai 2017

Brésil, la grève contre la grande bourgeoisie

"Car, nous dit l'article, c’est bien contre la politique menée par le gouvernement actuel, issu du putsch parlementaire réalisé en août dernier contre la présidente légitime Dilma Rousseff, que la grève a été organisée. Depuis son arrivée au pouvoir, sans mandat populaire, Temer et ses alliés cherchent en effet à imposer un programme néolibéral brutal, afin de détruire les conquêtes sociales et de rétablir les intérêts de la grande bourgeoisie..." Reprenons la lecture de l'article... Michel Peyret   Jean Pitter | UJS... [Lire la suite]
27 avril 2017

Claude Askolovitch , ces policiers qui votent Front national

"Ces policiers, nous dit Claude Askolovitch, qui votent Front national sont ceux que le peuple applaudit après les attentats, et tout ce qui reste quand l’État est branlant. Ils trouvent, dit-on, que les apocalypses de l’extrême droite correspondent mieux au réel que les fraternités verbales de ceux qui nous gouvernent. Ils ont envie de fermeté, comme un prof voudrait de la discipline et (là encore, patientez) un jour –qui sait?– on verra les enseignants dépasser le stade de la réaction pédagogiste pour demander autre chose… En... [Lire la suite]
29 octobre 2016

Birgitta Jonsdottir, la voix des " pirates " islandais

"Birgitta Jonsdottir, nous dit l'article, annonce clairement ne « pas » vouloir devenir Première ministre. « Nous avons une structure horizontale au sein de notre parti. Si les Pirates recueillent assez de suffrages pour former un gouvernement, ils demanderont simplement au pays qui il souhaite à ce poste », explique-t-elle sur son blog.Elle se voit bien en revanche à la tête de l’Althingi, le parlement islandais de 63 sièges, pour en renforcer le pouvoir. « Si nous sommes en position d’avoir le poste de... [Lire la suite]
13 avril 2016

Brésil, qui menace la démocratie ?

“Não vai ter golpe” (“Il n’y aura pas de coup d’État”) est le slogan des mouvements populaires et des Brésiliens qui appuient le gouvernement, les syndicats et le PT (Parti des Travailleurs), écrit Micheline Ladouceur. Cependant ces manifestations du 30 mars 2016 ne constituent pas nécessairement un appui aux politiques économiques du Brésil. « Le fondement des manifestations critique également l’ajustement structuel mis en oeuvre par le gouvernement et rejette la possibilité de réformer les pensions de retraite. » (A pauta... [Lire la suite]