30 juin 2017

La Cimade, politique migratoire, des valeurs à respecter

« En contradiction, indique La Cimade, avec le discours du Président de la République à Bruxelles, les politiques publiques en France continuent de s’inscrire dans la logique répressive des politiques migratoires de l’Union européenne sur son territoire, à ses frontières et en amont.Tout cela amène La Cimade à lancer un cri d’alarme. Elle réclame en urgence du Président de la République des orientations claires, des mesures et des moyens nouveaux pour une politique migratoire d’hospitalité, fondée sur le respect de la dignité et... [Lire la suite]
30 juin 2017

Johannes Stern, la militarisation rapide de l'Europe

« La militarisation rapide de l’Europe, précise Johannes Stern, est l’œuvre surtout des gouvernements allemand et français. « C’est une réelle valeur ajoutée que nous avons convenu », a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel en réponse au plan de défense convenu à Bruxelles. « Parce que cela nous permet de mener des missions par exemple en Afrique, où nous examinerons non seulement l’aspect militaire, mais aussi d’intégrer les possibilités de solutions politiques et de coopération au développement. »Le président français... [Lire la suite]
15 juin 2017

Rouge Midi, des élus sous les fourches caudines des oligarques

"Une publication savoureuse, nous dit l'analyse, résume en quelques pages la condition humaine actuelle et permet d’expliquer des incohérences constatées par le profane alors que tout est sous contrôle de personnes non élues, mais qui dirigent des hommes politiques élus pour diriger les pays selon leur directive. On se souvient des propos de Danièle Mitterrand qui reprochait à son mari le président français François Mitterrand de ne pas appliquer ses promesses de campagne. Réponse de l’intéressé, je ne contrôle rien et je ne peux rien... [Lire la suite]
15 juin 2017

Ali Benflis, Algérie, élections, comment le peuple a-t-il gagné ?

 "Le président de Talaie El Houriat, Ali Benflis, ne s’arrête pas là, à ce stade de l’analyse. «Le parti (FLN, ndlr) arrivé en tête du scrutin n’a recueilli que 7% de l’électorat. Le parti arrivé en deuxième position (RND) n’a obtenu quant à lui que 4% de l’électorat», a soutenu le conférencier en soulignant qu’«à elles deux, ces deux formations totalisent un peu plus de 11% du corps électoral».«Pourtant, avertit-il, ce sont elles qui gouverneront, qui feront les lois et prétendront parler et agir au nom du peuple algérien dont... [Lire la suite]
13 juin 2017

Matthieu Croissandeau, le PS est mort parce qu'il est dépassé...

"Le PS est mort, considère Matthieu Croissandeau, parce qu’il est dépassé. Imaginé il y a près d’un demi-siècle par François Mitterrand, le parti d’Epinay n’est plus adapté. L’ancien président de la République avait su faire taire les ego et rassembler les contraires pour en faire un formidable instrument de conquête du pouvoir. Mais maintenant qu’il est devenu une régulière machine à perdre, c’est chacun pour soi et moi d’abord. Ici et là, montent déjà des ambitions pour se partager les décombres. L’heure de la vente à la découpe a... [Lire la suite]
13 juin 2017

Frédéric Autran, Trump, un séisme politique à Washington

"Et Donald Trump, soudain, limogea James Comey, le patron du FBI, indique Frédéric Autran. Lâchée par la Maison Blanche peu avant 18 heures, cette annonce explosive a déclenché un puissant séisme dans la capitale américaine. Habitués aux déclarations chocs et aux décisions impulsives du président, commentateurs, journalistes et élus ont malgré tout accusé le coup. Surpris, choqués voire carrément outrés par cette décision surprise mûrie dans le plus grand secret. «Tout ce que je peux dire est "waouh"», a lâché, décontenancé, le... [Lire la suite]
13 juin 2017

Premier tour des législatives, l'abstention implique une absence de légitimité démocratique

"Parmi l'élite politique et médiatique, considère Alexandre Lantier, de nombreuses voix se sont élevées pour s'inquiéter que l'abstention signifiait une absence de légitimité démocratique qui aurait des conséquences sérieuses quand Macron essaiera ensuite d'imposer ses mesures à la population.« Notre démocratie ne peut se permettre d'être malade », a déclaré le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, avant d'ajouter : « Il n'est ni sain, ni souhaitable qu'un président ayant réuni 24 pour cent des voix au premier tour et... [Lire la suite]
09 juin 2017

Elections, vers la réhabilitation des maîtres de droit divin?

"Le scrutin législatif, nous dit Habib Abba-Sidick, doit être en adéquation avec les pronostics des instituts d’études. Dans ces conditions, il n’est nullement besoin de se hâter, chaque chose surviendra après les législatives et vous maudirez le jour où vous avez célébré ce président que le monde nous envie.Vos illusions seront dissoutes par la brutalité de la réalité, vos droits auront été remisés aux cabinets des curiosités, aucun ouvrage ne vous en relatera la teneur, car tout doit disparaître, l’ordre facho-libéral n’accepte... [Lire la suite]
22 mai 2017

Claude Serfati, France, la place centrale de l'institution militaire

"La France, indique Claude Serfati, est un pays où l’armée a toujours été au cœur de l’État, ce qui n’est pas exceptionnel. A ce degré c’est tout de même assez rare. C’est aussi un pays dans lequel l’État a pénétré l’ensemble des relations sociales, économiques et culturelles depuis des siècles. La conjugaison de ces deux traits fait la singularité du capitalisme français et explique la polyvalence de l’influence du militaire dans notre pays. Il est clair qu’au début des années 60, à un moment où de Gaulle en était encore à régler ses... [Lire la suite]
17 mai 2017

Alexandre Lantier, Merkel de Macron: "Je lui fais pleine confiance"

"Il a commencé, nous dit Alexandre Lantier, sa conférence de presse avec Merkel à Berlin en insistant que cette politique ne lui était pas dictée par Berlin ou par l'Union européenne (UE), mais était voulue par son gouvernement. « L'agenda français sera un agenda de réforme dans les prochains mois, non pas parce que l'Europe le demande, mais parce que la France en a besoin », a-t-il dit. Il a proposé une étroite collaboration avec Berlin, pour « ensemble travailler à une feuille de route commune pour l'Union Européenne et la zone... [Lire la suite]