03 septembre 2018

Samir Amin, l’intervention lucide et organisée du front internationaliste des travailleurs et des peuples

« La première de ces voies, indique Samir Amin, est celle de la « décadence de la civilisation ». Elle implique que les évolutions ne sont maîtrisées par personne, se creusent leur chemin par la seule « force des choses ». A notre époque, compte tenu de la puissance de destruction à la disposition des pouvoirs (destructions écologiques et militaires) le risque, dénoncé par Marx en son temps, que les combats détruisent tous les camps qui s’y affrontent, est réel. La seconde voie par contre exige l’intervention... [Lire la suite]
26 août 2018

L'armée française en Afrique

« Certes, indique l'article, les oppositions ressortent souvent leurs diatribes contre l’armée de l’ex puissance coloniale pour attaquer indirectement les pouvoirs en place. Mais, l’Etat-major à Paris ne doit pas, non plus, négliger le ressentiment des populations locales. Et dans une partie de l’opinion, les problèmes de terrorisme sont liés à la présence militaire française. D’ailleurs les groupes terroristes ne manquent pas d’inoculer cette version dans leur communication. Estimant que la France est en train de perdre la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juillet 2018

L'Humanité, Alger républicain, Henri Alleg

« L'espoir combattant chevillé au corps, Henri Alleg disait de son cher journal : « Plusieurs fois interdit, combattu, poursuivi devant les tribunaux, affaibli dans sa diffusion par les agissements des pouvoirs en place, il finissait toujours par renaître avec plus de force, avec un rayonnement et un crédit populaire toujours plus grands car la cause qu’il défendait et qu’il continue de défendre restait et reste plus vivante que jamais »... » Reprenons la lecture de la présentation de Henri Alleg... [Lire la suite]
29 mai 2018

Jacques Sapir, Italie, un coup d'Etat légal

« En opposant son véto à la nomination de Paolo Savona, indique Jacques Sapir, le Président Mattarella a bien outrepassé les pouvoirs qui lui étaient conférés dans le cadre de la Constitution. De ce point de vue, on peut considérer qu’il s’agit d’un « coup d’Etat », un « coup d’Etat » certes légal mais bien un « coup d’Etat ». La réaction des deux partis soutenant le gouvernement de M. Conte, le M5S et la Lega, ne s’est pas fait attendre. Dès dimanche soir le dirigeant du M5S, M. Luca di Maio annonçait que son mouvement allait... [Lire la suite]
16 mai 2018

Wikipedia, les facteurs de la guerre 39/45

« La crise, indique l'article de Wikipedia,  toucha la plupart des économies du monde, et eut de graves conséquences sur les économies fragiles des anciens belligérants de la Première Guerre mondiale, entraînant chômage et récession. Le rapatriement des importants investissements américains en Allemagne plongea ainsi son économie dans une grave crise. De nombreux pays prirent des mesures sociales et économiques pour tenter de contrecarrer les effets de la crise, comme le New Deal américain. En Allemagne et en... [Lire la suite]
28 avril 2018

Avec Macron, le capital a tous les pouvoirs

« Aujourd’hui, indique le rapport, la propagande capitaliste nous sert  avec force la soupe de la collaboration de classe : les médias dans leur rôle de larbins au service du pouvoir, les dirigeants politiques de tout bord, certains responsables syndicaux qui se revendiquent « réformistes », en sont les porteurs. Traduction verbale : les salariés deviennent des collaborateurs, le salaire devient pouvoir d’achat intéressement et participation, les usagers des services publics des clients, le capitalisme devient libéralisme... [Lire la suite]
19 mars 2018

Carles Puigdemont, l'indépendantisme catalan

« Le gouvernement espagnol, indique Carles Puigdemont, n’a pas les compétences requises pour décider de la suspension d’un parlement ou d’un gouvernement. En aucun cas. Il a aussi compromis la séparation des pouvoirs en interférant au sein du Tribunal constitutionnel pour que celui-ci intègre des considérations politiques pour prendre ses décisions. Le gouvernement espagnol viole aussi la loi lorsqu’il poursuit en justice des hommes et des femmes politiques pour des délits inexistants. Le Code pénal espagnol est très clair: pour... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Laure Ortiz, un Etat de droit, c'est un Etat démocratique

« Comme dirait Blandine Kriegel, rappelle Laure Ortiz, un État de droit est un État qui obéit au droit. Un tel État ne se définit pas simplement d’une façon formelle, mais d’une manière substantielle : c’est un État démocratique. Cet État applique des valeurs démocratiques, des valeurs de liberté, avec comme objectif premier le respect des droits fondamentaux de la personne, etc. Parmi les garanties fondamentales, la principale est la séparation des pouvoirs, le fait qu’un pouvoir contrôle l’autre. Le contraire d’un État de... [Lire la suite]
20 décembre 2017

Lutte contre le bruit - Ministère des Solidarités et de la Santé

Lutte contre le bruit - Ministère des Solidarités et de la Santé solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guid06.pdf L'impact du bruit étant essentiellement local, le maire est sollicité en tant que représentant de la commune mais également par les pouvoirs de police que la loi lui a confiés. En effet, il possède de nombreuses compétences en matière de bruit et constitue le pivot de la lutte contre les nuisances sonores. Le nombre ...
Posté par Michel Peyret à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
16 décembre 2017

Socialisme libertaire, Etat, son histoire, son avenir

« Ainsi, nous indique le texte, la main gauche − sociale − de l’État ignorerait sa main droite − répressive et néolibérale. Face au néolibéralisme, l’État a perdu une grande partie de ses pouvoirs comme le contrôle de sa monnaie, quand, en face, on fait de l’argent avec l’argent, quand d’autres souhaitent créer des « société sans usines ». Mais il ne suffit pas de gagner de l’argent « pour créer de la valeur », il faut en gagner plus que ce qui est offert sur le marché pour un même niveau de risque. L’État ne serait donc pas... [Lire la suite]