07 novembre 2017

René Berthier, le suffrage universel et les exigences du capitalisme

« La brutalité, indique René Berthier, du rapport entre les deux classes fondamentales de la société est cependant tempérée d’abord par le fait qu’il y a entre elles de nombreuses nuances intermédiaires imperceptibles qui rendent parfois difficile la démarcation entre possédants et non-possédants, mais aussi par l’apparition d’une catégorie sociale nouvelle, que Bakounine appelle les «socialistes bourgeois», et dont la fonction semble essentiellement de promouvoir le système représentatif auprès du prolétariat. Issus des franges... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Alternative Libertaire, la nouvelle bourgeoisie à laquelle nous sommes confronté.es.

« En effet, indique l'article, la libéralisation de la circulation du capital sous toutes ses formes au niveau mondial, en abolissant les protections et protectionnismes nationaux de tous types, en déréglementant les marchés, en abandonnant toute redistribution des richesses au niveau national, en mettant systématiquement en concurrence capitaux, travailleurs et travailleuses, territoires régionaux et nationaux, ont sapé la base de l’ancien bloc social sur lequel, depuis la fin du XIXe siècle, la bourgeoisie française avait... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Malcolm X et le marxisme noir

'Le moteur de la traite transatlantique, indique Manning Marable, a été le capital, comme l’a montré Eric Williams, il y a plus de cinquante ans, dans Capitalisme et esclavage (1944). Le 15 janvier 1965, un mois avant sa mort, Malcolm a donné une interview au Canada, dans laquelle il disait : « Toute ma vie j’ai cru que la lutte fondamentale opposait les Noirs et les Blancs, Je comprends maintenant que c’est en fait celle des possédants contre ceux qui n’ont rien ». Malcolm est arrivé à la même conclusion que Martin... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Jean Ortiz, Venezuela, vers la revanche sociale des classes dominantes

"Le pays étant encore en grande partie capitaliste, précise Jean Ortiz, l’oligarchie, les propriétaires, les possédants, organisent la guerre économique sur des produits ciblés, et font porter la responsabilité des difficultés structurelles, des pénuries et des queues interminables sur le gouvernement, qui n’est pas tout blanc, mais qui cherche, par la Constituante, une issue pacifique à la crise abyssale. On peut, voire il faut, critiquer les erreurs du régime, mais n’oublions jamais que les chavistes et le peuple (même si une partie... [Lire la suite]
09 mai 2017

Pardem, Présidentielle, les classes dominantes auraient tort de fanfaronner

"Mais les classes dominantes, indique le Pardem, auraient tort de fanfaronner. Cette martingale n’est pas inépuisable. Les classes populaires ne souhaitent pas avoir un président au service des possédants, de l’oligarchie transnationale. Alors comment réagiront-elles à une politique farouchement pro-UE, pro-OTAN, pro-américaine et pro-mondialisation néolibérale ? En un mot pro-chômage ? Le troisième tour sera celui des législatives. Une fois encore, la question principale sera celle de donner au Parti de la démondialisation la force... [Lire la suite]
01 mai 2017

Camille Loty Malebranche, capitalisme, ordre économique et idolâtrie de l'argent

"Derrière, nous dit Camille Loty Malebranche, le comportement des mégalomanes de la consommation, des complexés de l’argent, des obsédés avaricieux de l’avoir, des crapules propriétaires de banques, des tueurs à gage, des politicards larbins, des grossières arrogances de bourgeois, du philistinisme immonde des grands possédants, de tous les répugnants flagorneurs; derrière l’exploitation du sud par le nord, derrière la référence intumescente aux institutions de pouvoir et de finance, il y a toujours la grivoiserie... [Lire la suite]
09 octobre 2016

Comité Régional CGT Centre - Europe, les peuples n'ont pas le droit à la parole !

« Nous sommes dirigés, nous dit le dossier, par des institutions sur lesquelles nous n’avons aucune prise : une Banque Centrale « indépendante » mais qui gère l’Euro en collaboration avec les banques privées et sous la tutelle des « marchés » ; une Cour de Justice qui impose la suprématie du droit européen sur chaque droit national ; et une Commission qui définit les orientations économiques, contraignant de ce fait les politiques sociales, et qui contrôle aussi la conformité de chaque budget national.Bien entendu, aucune de ces... [Lire la suite]